Les Océans
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retardataire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Retardataire   25.03.17 21:06

Un homme remontait le sentier au crépuscule...

Ce qui restait du sentier… L'homme enjambait des débris depuis un bon moment déjà… Il avait le haut des quadriceps qui tiraient. Il était également essoufflé par l’altitude… Il était crotté de poussière et de boue, comme s'il avait fait un long voyage. L’homme ne portait pas d’arme, pas d’armure… Il était venu à pied. Seul parmi les ombres. Rien ne l’identifiait sauf un long manteau en feutre noir. C’était un homme de la steppe d’un certain âge, la quarantaine avancée. Mais il est toujours difficile de définir l’âge des métisses. Ils se ressemblent tous.

Il ne semblait s’inquiéter de rien en remontant la pente. Comme un homme qui sait que le monde est peuplé de créature sordide et qu'il en fait aussi partie. Il marchait comme un homme qui a l’habitude de voir toutes les portes s’ouvrir devant lui. Pas parce qu’il les aurait enfoncé ou parce qu’on se serait carapaté pour lui ouvrir, mais plutôt comme si toquer à la porte était aussi une de ses habitudes.

Relevant la tête, il avisa le guet...

- Holà! Là-haut! Bonsoir! Fit-il affablement. Je suis venu voir le seigneur Yslaire de la Montagne noire! Suis-je enfin parvenu au seuil de mon voyage?
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: Retardataire   25.03.17 21:25

Arch trouva son père aux cuisines, assis sur un tabouret bas, profitant à la fois de la chaleur de l’âtre et de sa lumière, un livre de compte sur les genoux, un flacon d’encre dangereusement près de son pied. Yslaire était toujours glacé jusqu’aux os. Il n’avait pas l’air d’un grand seigneur. Il avait l’air d’Yslaire Redinem de la Montagne Noire. Ce qu’il inspirait, c’était l’envie de poser une couverture sur ses épaules et lui déclarer qu’on lui appartenait corps et âme. De l’aube jusqu’à la fin des temps, membre de la vieille garde d’honneur. Guerrier, la main sur le cœur mais son innocence brulée à la flamme d’un terrible pouvoir. Toute sa vie il avait cheminé sur les crêtes du Cercle de Haute-Pierre, sa vie rythmée par le tonnerre des tambours, par les chutes, les sacrifices et les morts. Yslaire Redinem goûtait l’amertume de la bataille et pourtant il était toujours prêt face au destin.

- Arch… le salua-t-il. Sa voix profonde… Pas grave, seulement profonde… Quelque chose qui s’adressait directement à vos vertèbres.
- Il y a un homme à la porte qui demande à te voir…
- Et tu t’es renseigné sur l’identité de cet homme? Quelle impression t’a-t-il faite?

Il se fiait beaucoup aux impressions des autres. On peut faire mentir des faits… Les Chimériennes tout autant que les Daees étaient magistralement habile à faire mentir les faits. Une impression est toujours personnelle.

- Non papa… Pas besoin. Il a dit que son nom est Daee. Un vieux avec un manteau de laine noire usé. Il a fait le voyage seul. Ce qui est étrange…
- Pourquoi c’est étrange?
- Parce que la piste n’est pas sure… Alors il est soit très puissant ou inconscient…
- Si c’est vraiment un Daee, ce n’est pas la bonne question…

Arch fit la moue mais prit le temps de réfléchir un moment.

- La bonne question est : pourquoi est-il tellement en retard?
- Voilà… Yslaire réfléchit posément, terminant une addition. Un Daee? Seul, âgé, et qui a fait un long voyage… Est-ce qu’il était particulièrement polit? Affable? Yslaire eut un geste nonchalant de la main. D’une civilité irréprochable? Hum…

Arch hocha positivement de la tête. Yslaire referma son livre de compte, sa plume coincée dans la reliure dépassant un peu pour ne rien tacher, et se leva.

- C’est peut-etre un chroniqueur?
- Non, ce n’est pas un chroniqueur. Aucun chroniqueur ne s’attachera jamais au Cercle de Haute-Pierre. Les Daees laissent certaines parties de l'histoire en marge de l’histoire. Muelle, par exemple, n’existera que le temps de sa vie et de sa légende… Ensuite, elle s’éteindra.
- C’est triste pour Muelle, non? On se détourne d’elle systématiquement comme si elle n'existait pas. Être ignoré est une forme d’agression particulièrement violente et perfide.
- Oh oui! Quand tu auras mieux appris à la connaître, tu comprendras cependant que Muelle fera ce qu’elle veut de son histoire. Et aucun chroniqueur n'y mettra son nez. Non, elle s’était déjà rebellée. Elle avait pris possession de son pouvoir et personne ne le lui enlèverait. Et puis les djinns n’ont pas besoin de se faire d’avantage remarquer. Pas plus que nous.

Il se tapota les lèvres avec le livre.

- L’homme qui est en bas est son oncle… Il s’appelle Paul. Et tu as raison, il est dangereux. Il l’a toujours été. Mais pas pour nous… Viens… Dit-il en lui faisant signe de le précéder par la porte, allons accueillir ce nouveau visiteur! Tu verras, Paul est un homme adorable. N'hésite pas à lui montrer de la considération, il te la retournera... Sa collaboration sera importante. Je n’aurai que peu d’influence sur Muelle par rapport à un homme qui l’a bercé dès l’âge le plus tendre. Il grimpa quelques marches. Même sans être un djinn, je suis certain que tu te souviens de qui s’occupait de toi quand tu étais petit…

Et d’un large geste, il le prit par l’épaule, affectueusement.

- Je ne souhaite pas remplacer Paul et ce qu’il représente. Lui faire concurrence? Je préfère miser sur l’intelligence de ma pupille. Mise toujours sur l’intelligence de ceux qui t’entourent, Arch! C’est très important. Et en ce qui concerne Paul, n’oublie pas que tu l’as jugé dangereux au premier coup d’œil et fie toi à ton impression. Muelle n’appartient plus à George depuis très longtemps. Je crois même qu’elle ne lui a jamais appartenue… Et si Paul se trouve aujourd’hui entre ces murs, après un si long voyage, je soupçonne que c’est parce qu’il a de bonne raison d’y être.

Ils avaient presque atteint l’extérieur.

- Paul est un ainé. Un ainé puissant. Il a renoncé au pouvoir, à son association avec George Daee depuis 15ans… C’est une conduite étrangement humble. Et ça correspond à l’incarnation d’un djinn. Un alf qui ne s’était pas incarné depuis plusieurs génération, dont la légende s’étiolait. Garde ça à l'esprit.


Dernière édition par Inconcevable le 08.07.17 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: Retardataire   25.03.17 21:46

Yslaire traversa la court. Pas particulièrement expansif, comme toujours.

- Paul! Bienvenu à la montagne noire. Vous arrivez tard…
- Oui, je pensais profiter de votre hospitalité pour l’hiver…
- Bien, nous arrangerons cela… Il fit signe à Arch de venir prendre le bagage du voyageur. Ma maison a subi quelques dommages, comme vous avez pu vous en rendre compte, vous serez forcé de partager mes appartements pour un temps.
- Cela me convient parfaitement… Je pourrai vous aider à vous reconstruire…
- Un shaman de votre envergure sait se montrer capable…

La question était tranchante et mordante. Il y eu un silence entre les deux hommes alors qu’ils se dévisageaient l’un et l’autre. Paul sourit alors, un sourire de connivence.

- Peut-être… Cela dépendra de l’accueil que me fera ma nièce.



Il plongea sa cuillère dans le ragout refroidit et prit une grosse bouchée de nourriture. Hummm approuva-t-il, magnanime. Mademoiselle, ce plat est tout à fait succulent! Je n’ai rien mangé de si bon depuis des années! Et il récidiva comme si c’était vraiment le cas.
- Les clans de la steppe ne s’assurent plus de votre subsistance?
- Oui… Mais un homme, aussi redevable soit-il, veillera toujours à emplir la bouche de ses propres enfants avant de veiller sur celle d’un homme comme mon petit frère…
- Vos territoires ne sont pas très hospitalier… rétorqua Yslaire en le guidant vers l'intérieur de la maison.
- Nos territoires ne sont pas plus mal que les vôtres… Surtout maintenant. Que s’est-il passé au fait? Demanda-il comme s’il s’était agi d’une vétille, Non, ce sont les ombres qui nous malmènent. Elles s’enhardissent…
Revenir en haut Aller en bas
 
Retardataire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel arrivant ... retardataire
» Pas nouveau mais très retardataire
» Le figaro "spécial retardataire"
» retardataire
» jeunes mâles retardataires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMUAM :: Les continents et les îles :: Eranth :: La Montagne Noire :: La Montagne Noire-
Sauter vers: