Les Océans
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 615-A - Renconte à la kelpirie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: 615-A - Renconte à la kelpirie.   27.03.17 21:15

C’est difficile de se retrouver seule. Elle doit vraiment trouver un moyen de s’éclipser. Ils ne font jamais rien seuls ? Ou alors ils se relaient pour ne pas les laisser seules, elle et Muelle ? Quoi, ils ont peur qu’elle s’ennuie ? Alors ils l’occupent ? Elle n’a pas l’habitude. Elle a besoin d’être seule. Ils ne prennent jamais le temps de méditer ? Elle en a besoin, elle. Du silence et de la solitude. Et de l’eau. Elle a besoin d’eau. Elle a tellement besoin d’eau. Et il y en a si peu. Il y en a, mais pas assez pour s’y plonger. Pas assez pour contrer l’effet de la sécheresse sur sa peau.

En fait, il n’y a qu’un seul endroit ou elle a vu assez d’eau pour y patauger quelque peu. Et c’est dans la kelpirie. Mais c’est difficile d’être seule et elle est loin d’être assez à l’aise pour supporter les regards si elle annonce qu’elle va se baigner. Déjà qu’ils tentent constamment de la couvrir et la regardent d’un oeil soupçonneux en la voyant sortir en chemise. Elle n’a pas froid. Elle ne ressent pas le froid et le froid ne l’atteint pas. Tout comme la chaleur d’ailleurs. Mais le sec, par contre, ça, ça l’affecte beaucoup. Le vent sec lui brûle la peau et l’affaiblit. Et tout ça joue sur son humeur, qu’elle a habituellement très plaisant.

Elle croit bien avoir réussit à semer tout le monde. Elle n’a pas vraiment eu l’occasion d’approcher la kelpirie et les bassins. Ils ont pourtant tenté de la faire monter, mais elle a prétendu qu’elle refusait de monter sur le dos d’un kelpie et que la seule manière qu’elle les appréciait c’était grillé, ce qui en avait choqué quelques uns à son plus grand plaisir. De pure mauvaise foi. Pour beaucoup d’autres choses d’ailleurs. Elle refuse de participer à presque tout en fait. Pas d’entrainement, parce qu’elle prétend que ce n’est pas un jeu. Elle reste donc à les observer, tandis qu’ils se tapent dessus et se font mal. C’est parfois divertissant. Elle n’a jamais vraiment eu d'entraînement. Enfin, si, mais pas ce genre d'entraînement ou on fait semblant. Elle n’a jamais fait semblant de blesser. Elle n’a jamais fait semblant de faire mal. Elle n’a jamais fait semblant de tuer.

Enfin seule. Elle prend un moment pour observer le fonctionnement de l’apport en eau. L’eau semble propre. Sans doute pas potable, parce que tout de même, les kelpies s’y baignent. Mais ils n’y passent pas tout leur temps. Il n’y en a qu’un, en ce moment, qui lève un oeil paresseux sur elle lorsqu’elle s’approche du bassin.

- Je viens seulement profiter de l’eau, moi aussi, chuchote-t-elle.

Sans mouvements brusques, elle retire son manteau, qu’elle porte surtout pour éviter les regard méfiants, puis sa jupe, ne conserve que son dernier jupon et sa chemise. Elle retire aussi presque tous ses bijoux, sans valeurs monétaire, et les jette sur sa jupe, avant de s’asseoir sur le rebord du bassin. Elley plonge les pieds et le kelpie se lève, avant de s’approcher. Elle le laisse faire, puis elle tend les mains vers l’animal. Xoramen le laisse la renifler.

- Est-ce que tu sais que nous venons du même endroit ? Elle soupire. Si ça se trouve, tu es né ici… tu sais pas comment c’est… elle aimerait bien rentrer chez elle. Non… dans cinq ans. Elle soupire encore. Bon, je peux maintenant ?

Et elle se glisse dans le bassin. L’eau n’est pas profonde, mais c’est assez pour flotter à moitié. Elle soupire d’aise et s’immerge totalement quelques secondes, avant de refaire surface, d’inspirer et de se détendre. Elle ressent déjà les bienfaits de l’eau sur sa peau. Un sourire de bienêtre éclaire son visage à moitié dans l’eau et elle se laisse flotter. Elle ne s’est pas sentie aussi bien depuis qu’elle a quitté le marécage. Son sourire s’efface lentement, à mesure qu’elle se détend. Et elle cesse de bouger. Elle se concentre sur sa respiration et n’écoute plus que celle du kelpie. C’est d’ailleurs le seule mouvement dans le bassin, la cage thoracique du kelpie qui se soulève.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   28.03.17 13:27

Les bassins avaient été excavés dans les racines de la montagne et ils étaient rendus étanches par l’application d’argile. La farine de roche pétrie d’ion qu’on récoltait sous les glaciers ne présentait cependant pas les qualités d’une véritable argile organique. Lessivée par l’eau fraiche de l’aqueduc, il fallait la remplacer régulièrement.

Fabre tira à lui un plein panier de matériel. Il avait transvasé une bonne partie de l’eau du bassin. D’un pas léger, il parcouru la poutre qu’il avait tiré en travers du bassin et s’étendit sur la passerelle improvisée pour termina sa tâche.

- Voilà… fit-il d’une caresse à sa Kelpie, Tu ne manqueras plus d’eau maintenant… Humpf… T’as vu ça? Je te mets de la boue partout… Pardonne-moi ma jolie…

Fabre la caressa encore un moment, puis il ramassa ses outils et les rangea. Il se nettoya sommairement, et enleva sa chemise pour se rouler dans la couverture de la kelpie. À trois, dans le réduit qui leur servait de chambre, Fabre étouffait. Pas tout le temps… Mais parfois il avait besoin d’espace. La Kelperie était son refuge. C’était humide, sombre, et tranquille. Il s’était emménagé un petit coin à lui dans la réserve de foin.

Confortablement installé, il fredonna un air pour lui-même et la kelpie. Il en perdit bientôt le fil alors que le sommeil le gagnait. Le temps d’un très court rêve. Fabre s’éveilla en entendant la voix indistincte de Xoramen. Il adopta un profil bas, se faisant silencieux un moment.

- Bon… Je crois que c’est le bon moment de te prévenir que tu n’es pas toute seule… Parce qu’enfin… Si jamais tu décidais d’enlever d’avantage de vêtement je serais très gêné.

Parce que se taire d'avantage aurait fait de lui un voyeur.

- Je peux t'amménager un bassin à toi si tu veux. Là...fit le jeune homme en pointant un espace à droite, vers le fond. Il n'y a pas beaucoup de pensionnaire à la Kelperie actuellement... Et puis Lichen est assez placide mais elle reste une Kelpie... Ce n'est peut-être pas prudent de partager son bassin...
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   28.03.17 22:09

Les oreilles dans l'eau, concentrée sur la respiration du kelpie, elle n'entend pas entrer l'intrus. Elle avait fait un petit tour discret en arrivant, elle ne l'a pas vu, donc elle ne se doute pas qu'il était déjà là. Elle est donc surprise de croire entendre une voix. Elle sursaute et coule avant de se redresser en éclaboussant allègrement autour d'elle.

Ah ouais tiens, Il y a quelqu'un ! Elle cache sa surprise en prenant un air d'abord courroucé, puis détaché. Retirer d'autres vêtements ? Elle baisse les yeux sur ses sous-vêtements mouillés avant de les relever sur l'indiscret.

- Si je décidais de retirer ce qui me reste de vêtement, tu n'aurais qu'à fermer les yeux si ça te gêne, roucoule-t-elle en se rapprochant du rebord.

Elle se surprend à attendre l’apparition de Robin. Mais non… il ne semble pas être là. Pourtant, il est presque toujours avec Fabre, non ? Pas tout le temps semble-t-il. Elle tend les mains à Fabre, pour qu’il l’aide à sortir du bassin, bien qu’elle pourrait le faire elle-même, mais elle les retire aussitôt qu’il l’informe qu’il pourrait lui creuser un bassin. Elle le dévisage, suspicieuse, se demandant pourquoi il ferait ça. Elle lorgne pourtant le coin qu’il pointe avec une certaine envie. Un bassin pour elle ?

- Plus prudent pour Lichen ? n’a-t-elle pas prétendu qu’elle préférait les kelpie grillés ? Elle glisse un regard sur le kelpie et hoche la tête. Ce nom lui va très bien. C’est la bonne couleur. À nouveau, elle tend les mains à Fabre. Et pourquoi je voudrais d’un bassin ? Je ne suis pas un kelpie.

Bah ouais, quoi, il pense quoi ? Qu’il suffirait de lui passer une bride pour qu’elle devienne docile ? ET puis quoi encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   29.03.17 21:26

Elle ne pouvait pas le voir parce que Fabre avait aménagé sa cachette dans la réserve de foin. À l’abri des regards. Il n’osa pas se faire voir jusqu’à ce qu’il entende la belle éclabousser l’eau du bassin. De la sollicitude, seulement de la sollicitude. Il vient rapidement la rejoindre pour l’aider à sortir de là, les oreilles d’un beau rouge pimpant, un sourire éblouissant éclairant sa figure, mais sans détourner les yeux.

L’adolescent ne se priva pas de regarder. Après tout, si ça ne la gênait pas… Et puis ce n’était pas comme si elle était nue… Elle portait encore ses sous-vêtements!

- Non… Pas plus prudent pour lichen… Plus prudent pour toi… C’est une Kelpie… Elle ignore que tu manges du Kelpie grillé, mais les Kelpies mangent parfois des humains dans les marais…

Il l’aida à sortir de l’eau. Parce que si Fabre connait les mœurs des Kelpies des marais il ne semble pas se méfier de celles des sorcières des marais. S’il se doute qu’elle pourrait fort bien l’entrainer sous l’onde, elle aussi, il ne lui montre aucune crainte.

- Tu sais, je peux te faire visiter les bains si tu veux? J’ai seulement pensé que ça pourrait te plaire… Parce que l’eau des bains est très chaude! Pour t’y baigner si tu aimes l’eau fraiche… J’ai remarqué que tu restes toujours loin des flammes et tu ne portes presque pas de vêtement même quand il fait froid...

Fabre est un gamin observateur.

- L’enclos que je te proposais est celui de ténèbres… Il est parti avec la caravane. Je l’ai complètement vidé, récuré, passé à la flamme… Je peux l’étanchéifier et te le remplir… Et puis ici c’est tranquille… Il n’y a que lichen et moi… fit-il en haussant les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   30.03.17 19:38

- Oui… Les kelpies mangent parfois des humains ? Oui, évidemment, elle sait tout ça, elle vient des marais. Parfois ? Dès qu’ils en ont l’occasion je dirais. Ce sont des kelpies sauvages, dans les marécages. Ils ne sont pas bridés et ils n’ont pas un régime alimentaire d’herbivore. Elle jette un oeil sur Lichen. La pauvre.

Les mains de Xoramen sont mouillées et glacées, mais elle, elle ne sent pas le froid. Elle sent toutefois la chaleur des mains de Fabre. Et cette chaleur persiste même lorsqu’elle lui relâche les mains.

- Arch nous a déjà fait rapidement visiter les bains, informe Xoramen avec un quelque chose de déçu dans la voix.

Ensuite, elle n’avait pas vraiment eu l’occasion d’y retourner. Elle lui aurait bien répliqué que tout le monde a remarqué qu’elle ne porte pas beaucoup de vêtement et en ce moment encore moins, mais il a aussi remarqué qu’elle évite les flammes. C’est vrai, elle reste le plus loin possible du feu. Ça, il n’y a peut-être que Muelle qui peut le savoir, puisque Xoramen lui a dit qu’elle dormait loin du feu.

- Je n’ai pas froid. Sauf si elle est fiévreuse, mais ça, il n’a pas besoin de le savoir. Mais je sens la chaleur, ajoute-t-elle. La chaleur des mains de Fabre, elle la sent toujours sur les siennes. Elle sent aussi la chaleur qu’il dégage. Je… je ne me suis jamais vraiment plongée dans de l’eau chaude… outre celle d’une petite mare en plein été…

Elle se demande ce que signifie très chaude pour Fabre. Il faut dire que les sorcières des marais, toutes d’erweller soient-elles, ne vivent pas une vie de château, au contraire. Il n’y a que les prêtresses qui se permettent un certain luxe, mais ça n’a rien à voir avec Eranthidis, même si c’est tout près.

Encore une fois, elle jette un coup d’oeil à l’endroit qu’il lui désigne. Ténèbres ? Elle s’approche du bassin à sec et observe un moment, avant de revenir sur Fabre.

- Et pourquoi tu ferais ça ? Elle plisse les yeux. Tu viens de dire que c’est un endroit tranquille et qu’il n’y a que toi et Lichen…

Alors pourquoi se coltiner une sorcière s'il est si tranquille ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   31.03.17 21:01

Fabre sent une pointe de désapprobation dans le ton de Xoramen et l’envie de défendre la gestion de la montagne noire.

- Tu sais, la nourriture est rare dans le Cercle de Haute-Pierre… Et puis ce qui est chassé n’est pas toujours comestible ici… Mais le foin s’importe plus facilement que la viande…

Elle s’en rendrait bientôt compte… L’ordinaire de la montagne noire portait bien son nom. Fabre caressait Lichen avec affection, des gestes lent et pesant. Il aimait cette Kelpie véritablement.

- Lichen est bridée, mais je ne crois pas que ça l’a dénaturé pour autant. Hein ma belle? Qui sait, si ce n’était pas moi, si elle n’en ferait pas qu’une bouchée? Méfie-toi!

Elle était méfiante la chimérienne. Sur la défensive… Arch disait que sa fonction était de protéger… Elle avait ça dans le tempérament… Mais pourquoi l’était-elle avec lui? Parce qu’il l’avait surprise alors qu’elle se croyait seule?

Fabre fixa Xoramen dans les yeux un instant. Deux solitudes unies par une mutuelle incompréhension.

- Oui, que moi et lichen… bafouilla-t-il, tranquille…

La gêne lui faisait perdre ses moyens, lui qui n’était déjà pas très bavard. Une lueur de compréhension se fit alors…

- Oh… Et bien… Pour partager? C’est naturel de partager ce qu’on a, non? Le feu ardent d’un cœur généreux… Moi tu ne me dérange pas… sourit-il timidement parce qu’il n’allait quand même pas avouer qu’il aimerait bien passer du temps seule avec elle… Non? On n’avoue pas ce genre de chose. Et puis bon, on se sentirait privilégier Lichen et moi? Hein ma belle? Fit-il en lui caressant l’encolure... Ça ne te dérangera pas de partager la Kelperie avec Xo? C’est seulement pour te faire plaisir… Ce sera notre secret. Je veux dire, tu avais tellement envie de te baigner que tu as partagé le bassin de Lichen… Bon sang, Fabre grimaça, mal à l’aise. Enfin, je sais pas, peut-être que ça ressemble aux marais que tu connais. Parce qu’il y a les bains aussi… Arch vous a fait visiter mais bon… Arch a le vue basse… Tu les as visité mais est-ce que tu les as essayé?

Voilà une proposition en bonne et due forme...
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   31.03.17 23:38

- Sans doute… mais elle a tout de même quelques réserves. Tu serais étonné de savoir ce que les kelpies estiment comestible…

Elle ne connaît pas encore les moeurs de la Montagne Noire. Elle n’est là que depuis trop peu de temps et elle croit que pour le moment, ils se soucient beaucoup de les accommoder. Et concrètement, ça l’agace un peu, parce que c’est sans doute ce qui fait qu’elle est incapable, ou presque, de se retrouver seule avec elle-même.

- Elle a sans doute été bridée avant même de savoir marcher… sa nature est telle que tu la connais je suppose. Lui retirer sa bride pourrait la dénaturer par contre.

La bride des kelpie était nouée avec de puissants sortilèges. Un kelpie sauvage à qui on passe une bride devenait docile, mais il se retournait contre ceux qui l’avaient asservit une fois la bride retirée.

- Non, pas qu’une bouchée. Elle te garderait sans doute en partie pour plus tard, après t’avoir noyé et à moitié dévoré, affirme-t-elle, justement, mais surtout pour qu’il détourne le regard sans qu’elle ne l’oblige à le faire.

Xoramen se méfie de tout le monde. Elle est la protectrice, elle se doit de se méfier de tout le monde. Et elle n’est pas ici depuis assez longtemps. Et elle préfèrerait ne pas être ici. Elle voudrait retourner dans les marais. Elle se dit qu’elle n’aurait peut-être pas dû dire ça tandis qu’il est tout près d’un kelpie. Et puis les kelpies sauvages ne sont pas domestiqués… Lichen était un peu différente dans ses moeurs.

- Si Lichen était un kelpie sauvage… tente-t-elle de se rattrapper.

Partager ce qu’on a ? Ce qu’elle a ? Elle n’a pas grand chose… tout ce qu’elle a tient dans son sac. Du moins tout ce qu’elle a de tangible. Elle n’a rien à partager. Enfin, sauf avec Muelle… mais elle n’est pas encore certaine de ce que ça implique, ni même comment ça doit s’appliquer.

- Privilégié ?

Elle a un bref ricanement, mais elle se rend compte que c’est ce qu’il voulait dire. Ce n’était pas une raillerie. Elle croit bien que c’est la première fois qu’elle entend autant de mots sortir de sa bouche. Sauf peut-être le lendemain de son arrivée, quand Yslaire lui a demandé de rapporter ce qui s’était passé dans le couloir. Faire plaisir ? Elle n’est pas tout à fait certaine du destinataire de cette phrase, mais les suivantes lui indique que ça s’adressait à elle. Lui faire plaisir ? Depuis quand on essaie de lui faire plaisir ? Non, on essaie de ne pas la courroucer. Enfin, les gens essaient surtout de ne pas contrarier Jitanjali et Zorehira et elle en bénéficie par extension. Envie de se baigner ? Mais non ! Il se trompe. Elle n’avait pas tant envie de se baigner qu’elle avait besoin d’eau.

- Tu peux me croire, il n’y a rien ici qui ressemble, de près ou de loin, aux marais que je connais, assène-t-elle avec une amertume évidente. Mais elle fait semblant que ça lui importe peu. Elle croise les bras pour avoir l’air détachée, mais ça lui donne surtout l’air morose. Et brusquement, elle a l'air tout aussi mal à l'aise que lui. Elle inspire et ouvre la bouche pour dire quelque chose de sûrement pas très gentil, question de reprendre de l'aplomb, mais elle hésite et change d’avis. Non… je ne les ai pas essayé.

Il y a tout le temps beaucoup de gens en même temps… et pas qu’aux bains… partout… il y a tellement des gens partout ici.

- Pourquoi ? Ça vaut le détour ?
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   01.04.17 20:33

- Je ne connais rien d’autre que la montagne noire et le cercle de haute-pierre… J’imagine que ça me parait parfait parce que c’est chez moi… Mais ce doit être très différent de tes marais.

Fabre était le fils d’un homme lige mais il portait le nom des Redinem. Fabre Redinem. Ce n’était pas le cas de Robin… Ce ne serait pas leur cas à elle et Muelle. Il portait le nom d’un homme qui n’était pas son père, l’affiliant à une famille dont il ne partagerait jamais le don. Il se tenait là, devant elle, parfaitement au centre de lui-même. Fabre respirait l’honnêteté et la franchise. Il était droit et transparent. Départager la lumière de l’ombre, le vrai du faux. Fabre saurait toujours où se trouvait la vérité parce que personne ne serait jamais capable de lui mentir. Le fils d’un homme lige. Fabre n’avait pas besoin d’un nom ou d’un serment pour appartenir à la garde d’honneur et à la montagne noire.

Il lui sourit. Un sourire timide sur sa figure pâle.

- Viens!

Lestement, il sauta devant elle, la prit par la main, entrelaçant ses doigts aux siens, et l’attira vers la porte.

- Il n’y aura personne à cette heure… On sera tranquille…

Parce que la tranquillité avait beaucoup d’importance pour le jeune homme. Il la précédait mais sans tirer sur son bras, imprimant une tension subtile comme une invitation. Oh oui, Fabre savait venir à bout des caractères les plus rétifs.

Il la conduisit au travers de la montagne noire. Traverser la cuisine, descendre par le petit escalier en colimaçon, à droite, parce qu'à gauche, c'est la chaufferie. L'air était chaud et saturé d'humidité. Fabre passa la porte et s'immobilisa.

- Oui... J'aurais du emporter de la lumière, n'est-ce pas?

Elle ne pouvait pas le voir, mais elle pouvait l'entendre sourire... Un petit sourire timide sur sa figure blême.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   02.04.17 0:29

Oui, elle suppose que chez soi doit être l’endroit parfait et que ça doit être différent pour chacun. Ou quelque chose du genre.

- Je dirais que c’est tout le contraire… ici c’est froid et sec. Dans les marécages, c’est généralement chaud et humide… et il y a de l’eau partout… pas ici…

Non, ici, il y a peu d’eau. Pourtant, le voyage avait été agréable et divertissant. Et elle s’était même émerveillée de la vue et de l’endroit en général. C’était avant de savoir qu’elle y serait prisonnière pendant cinq ans. C’était une chose d’apprécier le paysage quand on visite un endroit. S’en est une autre d’y rester coincée durant cinq ans. Si ça n’avait été qu’un voyage, elle aurait sans doute trouver quelque chose d’agréable et de ravissant dans la Montagne Noire. Mais elle ne voulait pas rester ici. Mais elle n’avait pas le choix. De mauvaise foi, certainement.

- Où ?

Ab bon ? Il y a des endroits ou il n’y a personne à certaines heures ? Impossible, il y a des gens partout, tout le temps à la Montagne noire. Enfin, partout chez Yslaire. Et elle sent encore la chaleur de sa main dans la sienne. Un chaleur qui lui réchauffe la peau et c’est sans doute ce qui fait qu’elle ne retire pas sa main. Ça et parce qu’elle a quelques scrupules à le contrarier. Pourquoi, elle ne le sait pas.

- Euh…

D’accord, elle veut bien voir s’il a raison. Il y a vraiment des moments où il n’y a personne quelque part ici ? Où ils seront tranquille ? C’est presque irréel. Il n’était déjà pas tranquille avec Lichen avant qu’elle n’arrive ? Tranquille pour quoi ? Elle le suit tout de même, sans protester, curieuse. Et aussi parce que… parce que c’est comme ça. Parce que c’est Fabre ? Peut-être.

Il s’immobilise après avoir passé une porte et, derrière lui, se rapproche pour tenter de voir par-dessus son épaule. Elle se lève sur la pointe des pieds et elle sent tout de suite l’humidité. Et la chaleur, mais surtout l’humidité. Elle l’entend sourire. Pas étonnant, contrairement à elle, il devait avoir froid et doit être ravi de se retrouver quelque part où il fait chaud. Elle ne ressent pas le froid, mais elle sent la chaleur.

- Pourquoi de la lumière ? Elle essaie de percer la noirceur. Je suis certaine que tu connais l’espace presque par coeur. Elle le pousse un peu pour passer devant lui et tente encore de percer l’obscurité. Ferme les yeux, c’est parfois moins troublant de ne rien voir si on a les yeux fermés. Si je me souviens bien, il y a des paravents par-là, se souvient-elle, indiquant la direction à Fabre en pointant, parce qu’elle ne l’a pas lâché. Mais ça n’a pas d’importance parce que mes vêtements sont resté avec Lichen. Je l’écorche si elle mâchouille ma jupe, prévient-elle. Je crois que la cuve la plus près est par-là, dit-elle en tendant le bras dans une autre direction.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   05.04.17 21:06

- Il y a 4 cuves… L’eau fraiche, l’eau chaude, une pour le rinçage, l’autre pour la lessive… énuméra-t-il… Parce que c’est surtout ici qu’on fait la lessive. Mais on est tous trop paresseux pour venir puiser de l’eau et la transvaser dans un bain… Alors autant plonger directement dans la cuve… C’est pour ça qu’on appelle ça les bains.

Il ne se justifie pas farouchement mais il défend malgré tout des mœurs qu’il a peur de voir critiqué. Ou peut-être est-ce parce qu’il est plus facile de s’adapter à quelque chose qui est expliqué et qu’il souhaite subtilement lui arrondir les angles.

- Oui, de la lumière. Parce que je ne vois pas dans le noir… Je ne suis qu’un homme. Il y eut un silence. Toi, est-ce que tu vois dans le noir?

De la curiosité… Une subtile référence à son statut de sorcière.

Fabre abandonna sa main un instant pour faire de la lumière. Il alluma une lampe à l’huile. L’éclat de la flamme fit briller la robinetterie et les yeux de Muelle. Fabre balbutia quelque chose d’inintelligible, décontenancé, et ajouta d’un ton un peu aigue :

- Et toi Muelle, est-ce que tu vois dans le noir?

- Les ténèbres sont une question d’état d’esprit, pas de profondeur…

Un ricanement mauvais lui répondit. Un ricanement qui venait de derrière eux, près de la porte. Un ricanement que Fabre avait déjà entendu.

- Oh… fit Fabre en avisant les restes d’une chandelle complétement consumée auprès de Muelle. Ça va Muelle?
- Robin est allé te chercher. La lumière s’est éteinte et j’ai préféré attendre que qqn vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   06.04.17 20:18

Plonger directement dans la cuve ? Eux ? ou les vêtements ?

- Chez moi, il y a de l'eau partout, murmure-t-elle, parce qu'elle a l'habitude de chuchoter quand il fait noir. Parce qu'elle n'est pas chez elle. De l'eau froide, en général. Elle se réchauffe l'été...

Il n'est qu'un homme ? L'a-t-elle froissé ? Voit-elle dans le noir ? Tout dépend du noir.

- Je vois bien la nuit... mais pour le moment, je ne vois rien... dans quelques minutes je ne sais pas... il fait noir, ici, glousse-t-elle, amusée, en essayant de voir sa main.

Elle voit la nuit, même quand il n'y a ni lune, ni étoiles, mais il n'y a pas vraiment d'endroits ou il n'y a aucune lumières dans les marais. Quelques refuges sont à la noirceur, mais il n'y a pas beaucoup de caves dans les marais. Il lui lâche la main et oui, il fait vraiment noir... pour le moment, jusqu'à ce qu'il allume la lampe. Non, elle ne voyait rien, pare qu'elle n'a pas vu Muelle.

- Ce n'est pas ce qu'il te demande, commente-t-elle tout en observant Merle, près de la porte. Et vous êtes là depuis longtemps ?

Oui, va savoir si c'était une chandelle neuve. Elle ne le croit pas. Quand elle a trouvé refuge à la kelpirie, elle venait de réussir à semer les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 615-A - Renconte à la kelpirie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
615-A - Renconte à la kelpirie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMUAM :: Les continents et les îles :: Eranth :: La Montagne Noire :: La Montagne Noire-
Sauter vers: