Les Océans
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 622 - Fort de l'est, leçon de navigation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   07.04.17 20:24

La vie au fort de l’ouest se déroulait tranquillement. D’un petit drame domestique à un autre… Evadne avait été claire dès leur premier entretient : il n’avait rien à voir dans ce dossier. Seulement les dossiers des Milfords ne lui importaient pas du tout. Stephan Fenwick ne s’intéressait qu’à Finn…

Finn avait des réserves au sujet de sa mère. Tous les adolescents en ont. Parce qu’à l’adolescence, on est généralement d’assez mauvaise foi pour jalouser ceux dont la mère est restée toute leur vie auprès d’eux et pour se considérer injustement traité qu’elle ait choisi de ne pas être là.

Fenwick était peut-être le gouverneur du fort et l’hôte de son père mais il avait toujours été là, lui… Et puis prêter une oreille attentive à Evadne de Milford était une manière subtile de se venger…

- Le gouverneur est mon cousin… déclara Lynch un beau matin. Au cas où vous vous demanderiez… expliqua-t-elle en s’adossant au rempart.

- Enfin, Stephan m’a envoyé vous dire qu’Evadne emmène Finn faire un tour en mer ce matin… Du menton elle désigna la baie en contrebas. Pour étudier les courants… laissa-t-elle tomber énigmatiquement tout en guettant la réaction de l’homme.

Haize semblait toujours avoir plusieurs longueurs de retard sur les autres… Et pourtant en de rares occasions, il avait fait preuve de sang-froid et de brillantes capacités d’analyse.

- On dit que les Treiggels sont des oracles mais en fait, ils n’ont pas connaissance de l’avenir. Ce ne sont pas non plus des devins. Le vieux Del disait qu’il ressentait les courants, les influences et qu’il les interprétait… La précision de ses analyses faisait sa réputation.

Lynch aimait se chauffer au soleil. C’est le cas de la plupart des terrestres.

- Le gouverneur n’est pas un oracle mais il connait les Milfords. Assez pour avoir des doutes sur les motivations d’Evadne… Elle lui sourit largement. Oh nous en avons sur vous aussi… Mais vous, vous aimez votre petite sœur n’est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   08.04.17 13:52

La vie tranquille du fort de l'est le rendait dingue. Alors il s'occupait. Il faisait n'importe quoi. Souvent n'importe comment, mais ça avait tendance à tenir debout. Habituellement, il entraînait sa soeur dans ses idées. Finn l'avait déclaré, lorsqu'il était arrivé, qu'il était vieux, mais il était plus souvent immature. Du moins aux yeux des gens de bonne société, comme Evadne et Fenwick. Et presque tout le monde au fort.

Alors il s'occupe. Il noue un hamac. Ça lui occupe les doigts, mais le mouvement répétitif lui laisse le temps de penser. À quoi il pense ? À tout. Et à rien. Il semble concentré, mais surtout, très loin d'ici. Il entend Lynch approcher, mais il ne réagit que lorsqu'elle lui parle. Il tourne la tête et lui adresse un sourire rayonnant et candide, sans cesser de nouer.

- Non, je n'aurais pas demandé, répond-t-il, perplexe à cette affirmation.

Pourquoi se demanderait-il quelque chose du genre ? Parce qu'elle tient à ce qu'il le sache ? Son sourire revient et il ne cache même pas que cette idée lui plaît, tout comme cette suggestion assez claire à son avis. Il délaisse ses noeuds et laisse pendre les cordes, pour le moment. Le temps de la rejoindre près des remparts, elle a déjà enchaîné sur la raison de sa présence ici. Ah bon ? Elle n'est pas venue juste pour passer du temps avec lui ? Enfin, l’un n’empêche pas l’autre. Pourtant, il tourne la tête vers l’endroit qu’elle lui indique. L’Océan...

- Ah… Peu de réaction et pourtant, c’est avec envie qu’il met de longues secondes, le regard sur la baie, puis sur l’océan et enfin vers le ciel. C’est une belle journée.

Il fixe l’océan avec envie, jusqu’à ce qu’elle explique comment les Treiggel ont acquis la réputation d’être des oracles. Il se détourne du paysage et s’adosse lui aussi au rempart. Il émet un petit rire un peu blasé.

- Ce genre de courants là, dit-il en haussant les épaules. Ça l’intéresse peu. Il ne s’intéresse qu’aux courants qui impliquent l’océan et le vent. Il a un ricanement amusé. Je me disais bien que Dame de Milford n’était pas Dame à s’intéresser aux courants marins, contrairement à ma mère.

Lynch doute de ses motivations ? Nous ? Elle et Fenwick ? Ses motivations à lui ? Il n’a aucune motivation. Contrairement à sa mère. Contrairement à Evadne. Il ne connait pas les intentions de Fenwick non plus, mais ça ne l’inquiète pas vraiment. Lui, il est là, tout simplement. Il se cache. En fait, il croit bien être le seul qui n’a aucune motivation ni aucune intention envers Finnegan.

- Vous doutez des motivations de la Dame de Milford ? Elles sont pourtant les seules à être claires. C’est pourtant clair. S’assurer que l’Oracle lui révèle la direction des courants pour qu’elle puisse ne faire part à Eranthidis et pour que les Grands de la cité puissent agir en conséquence des courants. Influencer Finnegan pour qu’elle ne répète pas la même erreur que son père. Il n’y a pas de doutes à avoir sur ses motivations.

Les motivations d’Ingrid, par contre, ça il ne savait pas trop. C’était sa mère pourtant, mais avec elle, on ne sait jamais, elle est changeante… et égocentrique… et c’est une sorcière.

- Fenwick aussi aime bien Finnegan. Ça ne répond tout d’abord pas à la question. Et sur quoi se portent vos doutes à mon égard ? Mes motivations à l’égard de Finnegan ma petite soeur ou de Finnegan de Treiggel l’oracle ? Il se tourne vers Lynch et la dévisage un moment. Je suis un peu désappointé que vous ayez des doutes à mon sujet.

Et il sourit, un sourire rayonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   09.04.17 10:24

Lynch prenait le soleil dans tous les sens du terme. Elle ouvrit les yeux sur un autre astre et fit de son mieux pour ne pas se laisser éblouir. Elle lui sourit en retour parce que Haize n’était pas aussi bête qu’il en avait l’air.

- C’est une très belle journée, acquiesça-t-elle. Soyons honnête, qu’est-ce que vous foutez ici? Continua-t-elle avec une franchise désarmante. Oh vous obéissez à votre mère et vous aimez votre sœur… C’est très bien… Pour un garçon qui aurait le quart de votre âge. Vous avez quand même d’autres chats à fouetter, non?

Depuis combien de temps était-il là? Il s’ennuyait. C’était évident. Aussi évident qu’il n’était pas terrestre, bien qu’elle ne comprenne pas quelle était son ascendance.

- La même erreur que son père? Vous croyez donc que Delenda a fait une erreur? Le ton et l’expression exprimait la surprise. Il a fait plusieurs erreurs… Mais est-ce que c’était vraiment une erreur d’interprétation? Et alors laquelle? Finn, ne croit pas que son père ai fait une erreur… Nous ignorons si c’est parce qu’elle a foi en lui ou parce qu’elle voit la même chose que lui…

Delenda n’avait jamais admis avoir fait une erreur. Il avait affronté l’horreur de ses actes et en avait assumé la responsabilité.

- Peut-être qu’Evadne souhaite la voir parler pour se servir d’elle.… Et si elle préférait la voir se taire? Vous avez pensé à ça? Vous croyez que c’est possible de faire taire Finnegan?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   09.04.17 11:36

Ce qu'il fiche ici ? Surpris par la question, il la dévisage quelques secondes, avant de rire.

- Nan. J'ai rien d'autre à faire. Plus maintenant. Du moins pas en ce moment.
J'ai toujours été un bon garçon à maman, ment-il.

Il ne l'avait pratiquement pas vu en dix ans, depuis qu'ils s'étaient défié sur le pont de la Grande Faux et qu'il avait gagné. Durant ce temps, elle avait eu une fille. Et de toute évidence, elle n'avait pas non plus passé tout son temps ici. En fait, elle avait raison sur un point. Il avait été un bon garçon très longtemps. le 3/4 de sa vie à vrai dire.

- Je crois que laisser s'entre-tuer des gens est toujours une erreur, affirme-t-il d'un ton aussi sombre que le devient son regard habituellement si clair. Et pourtant, il en avait tuer des gens. Et des gens étaient mort à cause de lui. Beaucoup. Et il connaissait la plupart d'entre eux. Et je suis mal placé pour déterminer si l'interprétation est une erreur ou pas. Je ne suis pas très assidu à obéir aux ordres, à suivre les plans, ça croire que tout doit se passer comme c'est prévu. Me laisser entraîner par les courants, c'est pas mon truc. Il sourit. Je tiens ça de ma mère.

Dame Ingrid avait pourtant farouchement défendu Delenda. Haize fixe Lynch un moment, perplexe.

- Évidemment que la Dame de Milford voudra se servir d'elle. Ils le font tous. C'est comme ça que ça fonctionne, non ? C'est pour cette raisons qu'ils étaient les rois, non ? Ils interprétaient les courants et avec le Conseil déterminait s'ils devaient agir dans le sens ou à contre-sens du courant. Evadne ne peut pas faire taire l'Oracle.

Eranthidis devait connaître les courants. Que ce soit dans leur sens ou non. Evadne ne pouvait pas la faire taire. Elle devait savoir. Delenda s'était tut. Evadne avait été destituée en même temps que la chute des Treiggel. Parce qu'elle aurait du savoir. Elle est une de Milford.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   09.04.17 12:46

- Tu crois qu'Evadne ne peut pas faire taire Finnegan? releva-t-elle en se retournant pour admirer la baie.

Tout en bas, un frêle esquif fendait maladroitement les vagues.

- Sans doute... Mais Finn ne sait pas nager...

Lynch tourna la tête dans sa direction, guettant sa réaction.

- Les Milfords ne sont pas le genre de femme a noyer des chatons en détresse, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   09.04.17 13:18

Faire taire Finnegan ? Quel intérêt ?

- Je crois surtout que faire taire l'Oracle reviendrait à un sabordage.

Oui, pourquoi faire taire l'Oracle qui peut vous révéler l'avenir ? Enfin, la direction des courants ?

- Tout le monde devrait savoir nager... surtout sur une île. C'est presque de la négligence, reproche-t-il.

Noyer des chatons en détresse ? Il finit par se retourner vers l'Océan et il trouve rapidement la petite embarcation. Il fronce les sourcils et examine la scène. Puis il hausse les épaules.

- Ce serait stupide de noyer Finnegan pour la faire taire. Et je ne crois pas que la Dame de Milford soit stupide. Il pointe la berge rocheuse, un peu plus loin. Mère veille. Il fixe sa mère un moment et sa mâchoire se serre. La Dame de Milford pourrait l'asservir ou la kidnapper. Ça m'inquiète beaucoup plus que l'idée qu'elle puisse vouloir la noyer. Celle qui doit craindre de mourir noyée, c'est la Dame de Milford, pas Finnegan. Il a un ricanement amer. Dame Ingrid ne laissera jamais la Dame de Milford asservir sa fille, ni personne d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   09.04.17 20:38

Il y mettait de la mauvaise volonté. Elle en était presque certaine… Il n’était pas aussi bête qu’il en avait l’air. Faire taire un oracle est tout à fait envisageable. Des tas de gens en politique travaillent très très fort à entrainer les autres dans des directions particulieres. Tous ces ambitieux qui ont des projets personnels et l’énergie et la patience d’y œuvrer avec acharnement.

- Ça dépend pour qui… fit-elle à l’évocation du sabordage. Alors, voilà une belle occasion de vous occuper, non? Montrez-lui à nager…

Lynch était très attentive, elle remarqua la tension dans sa mâchoire alors qu’il évoquait la veille de sa mère. Oui, Madame Ingrid faisait froid dans le dos malgré ses risettes et ses cadeaux.

- Asservir votre petite sœur? Elle gloussa, trouvant manifestement la chose très drôle. Je vois que Finn vous a beaucoup épargné! Elle doit vous apprécier, elle aussi. Par contre, je la crois capable de se laisser kidnapper, ne serait-ce que pour embêter votre mère.

Lynch souriait largement. Cette perspective lui plaisait également beaucoup.

- Qu’est-ce qui se passe entre elles? Elles ne s’entendent pas bien… Je suis presque certaine que Finn a accepté cette balade en mer seulement pour la contrarier… Votre petite sœur a le mal de mer, voyez-vous…

Lynch se pencha pour admirer le travail de tissage. C’était du bon travail, régulier, tissé avec la bonne tension, ni trop serré, ni trop lâche. Ce n’était pas son premier.

- Au fait, il est pour moi ce hamac? Minoda-t-elle.

***

Plus bas, dans le sloop...

Finn verdissait rapidement. La baie était peu profonde et un bon petit vent venu de l'est agitait les vagues. Des rouleaux bien serrés.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   10.04.17 6:28

Non, il ne croyait tout simplement pas à l'idée qu'une de Milford puisse envisager de faire taire un oracle. L'empêcher de le crier à la face du monde, peut-être, mais le faire taire ? À jamais ? En le tuant ? Non. Madame Ingrid ne le croyait pas non plus. Il avait eu les même interrogations et sa mère lui avait dit que la vie de sa petite soeur n'était pas en danger, contrairement à sa liberté et son libre arbitre. Et pour Madame Ingrid, la liberté et le libre arbitre étaient importants.

- Moi ? Lui apprendre à nager ? Il ricane, mais son amusement sonne faux. Je ne crois pas, non. Il aimerait bien aller nager. Mais il ne peut pas. Il hoche la tête. Mère le fera sans doute lorsqu’elle s’en rendra compte, dit-il, souriant.

Oui, l’idée d’asservir Finnegan est plutôt risible. C’est un peu comme essayer de l’asservir, lui. Ça ne marche tout simplement pas.

- Qui n’a jamais embêté sa mère ? Et ça marche. Sinon elle ne serait pas là à veiller. Elle a encore confiance en sa fille. Mais ça pourrait changer. Si ma petite soeur m’a épargné, c’est sans doute parce que je ne lui donne pas d’ordres et que je ne tente pas de la restreindre. On aime pas trop être restreint de ce côté de la famille.

Il hausse les épaules.

- Je ne connais pas les détails de ce qui s’est passé entre Dame Ingrid et la Dame de Milford. Mais je sais tout tout a à voir avec ce qui a causé la chute des Treiggel. Parce que c’est à ce moment là que sa mère avait changé. Finn vit sur une petite île, elle ne sait pas nager et elle a le mal de mer… de mieux en mieux… soupire-t-il.

Pour elle ? Il la suit du regard et pose les yeux sur son propre travail.

- Vous désirez un hamac ? Il sera à vous dès que je l’aurai terminé.

Il dort dans un lit depuis trop longtemps. Depuis qu’il est ici en fait. Il déteste les lits. Trop stable. Comme toute cette île. La stabilité le trouble. C’est sans doute pour cette raison qu’il est toujours en équilibre sur quelque chose. Habituellement, instable sur une chaise. Souvent dans un équilibre précaire sur les remparts, comme en ce moment.



Distinguée, Dame Evadne se tient presque droite. Mais pas tout à fait, parce que ça tangue. Elle tient délicatement une ombrelle pour épargner sa peau blanche.

- Vous vous sentez bien, ma chère ? Vous avez perdu des couleurs. Onh, cette balade n’était peut-être pas une bonne idée, se désole-t-elle. C’était le seul moyen d’avoir un peu d’intimité toutes les deux.
- Si je puis me permettre, Mère, Dame Ingrid est juchée dans le cap… juste là… d’ailleurs je me demande bien comment elle a pu y grimper… si rapidement…
- Hugo, je vous en prie, cessez de regarder dans sa direction à chercher le moyen d’y grimper à votre tour.
- Je n’y avais pas songé avant que vous en parliez, mère, commente-t-il en essayant de détourner les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   10.04.17 21:37

- Je crois que si Finnegan connaissait mieux sa mère, elle veillerait à ne pas trop l’embêter. Remarqua Lynch en apercevant Ingrid en contrebas. Cette femme donne l’impression d’être capable d’aller trop loin. Lynch lui jeta un regard à la dérobé. J’ai raison n’est-ce pas? Oh vous lui êtes fidèle, mais j’ai raison n’est-ce pas? Elle reporta son regard en bas. Je sais que j’ai raison…

***

Finn n’avait pas perdu des couleurs. Elle avait habituellement la peau très pâle, les pommettes et le nez rose, la bouche très rouge et les cheveux décolorés par le soleil. Ce matin-là, elle affichait également au beau teint vert limon.

- De l’intimité? Je connais plein d’endroit très intime dans la forteresse… Ce n’était vraiment pas nécessaire d’en venir à de telle extrémité… acheva-t-elle avec rancoeur.

Elle se força à sourire et envoya la main avec enthousiasme à sa mère.

- Je te montrerai par où elle est passée si tu arrives à stabiliser ce bateau… promit-elle avec emphase.

Finn perdit l’équilibre en se retournant et se vautra à côté de son banc.

- Alors, de quoi allons-nous discuter, Evadne?

***

- Oh Fenwick lui donne des ordres depuis sa plus tendre enfance… Elle ne s’en ressent pas tellement. Je dirais même qu’elle obéit la plupart du temps, à un moment ou un autre. Alors vous n’aimez pas être restreint? C’est intéressant ça…

C’était une conversation à deux temps. Depuis le début… avec un sous-entendu de temps à autre…

- Vous savez pourquoi Fenwick désirait tant avoir sa garde? Hum? Parce qu’il l’aime vraiment… Elle a le même âge que sa fille vous savez? Mais ce n’est pas non plus pour ça…

Lynch porta sa main en visière.

- Elle n’est pas le seul oracle… Il y a Ilm de Treiggel aussi… Mais bon, personne n’a envie de se frotter à ce type, quand bien même qu’il serait le seul... Finnegan sera sans doute mariée très jeune… L’un d’eux devra poursuivre la lignée… Quelques enfants rendraient le futur moins incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   11.04.17 17:42

Aller trop loin ? Madame Ingrid ? Sa mère ? Oh oui, elle a raison à une nuance près.

- Trop loin ? Trop loin par rapport à quoi ? Ou à qui ? Il la détaille, sourire fripon. Je suis certain que de votre point de vue, j'irai toujours trop loin, la provoque-t-il.



Intimité avec Ingrid dans les parages ? Non, sûrement pas. Impossible.

- Je vous assure que je ne connais aucun autre endroit où nous pouvons être vraiment isolé de Dame Ingrid. Elle reste polie, Mais il est évident qu'elle lui voue une rancoeur tenace. Et à ce que je sache, vous n'avez pas hésité à accepter.

Elle est un peu vexée du reproche. Hugo, lui, semble déçu. Il ne sourit pas. Il est sérieux. Même lorsque Finnegan s'étale à côté de son banc, il n'esquisse même pas une risette, Mais il a la courtoisie de lui tendre un bras secourable pour qu'elle puisse prendre appui pour se relever.

- Je crains n'avoir rien d'un marin. Mais je peux toujours sermonner le pilote. Si vous voulez bien m'excuser, Dames.

Il s'éloigne et laisse les deux dames à discuter.

- Mais nous allons discuter de votre avenir, très chère. Maintenant que votre père n'est plus, il faut penser à votre avenir. Vous ne pouvez pas rester éternellement dans cet endroit, même si ce cher Stephan aimerait bien. Vous avez des responsabilités envers Eranthidis et Eranth tout entier.



- Je suppose, aux ordres auxquels elle veut bien obéir. C'est de famille, du côté de sa mère, dit-il, associé à un clin d'oeil, au cas où la remarque elle même ne soit pas assez explicite. Vous me dites que ce serait bien que j'ai une discussion avec Fenwick au sujet de ma petite soeur ? Intéressante cette insinuation non dite. Soit ! Un autre oracle ? Il semble que sa mère ait d'autres alternatives et que cet Ilm de Treiggel ne soit pas de son équation. Oh, vous savez, personne ne veut avoir à faire avec ma mère non plus. Et pourtant, Ça les arrangeait bien, à Eranthidis, que Dame Ingrid ait donné une fille à un Treiggel. Sepiida pouffe de rire. Sera mariée très jeune ? Si elle le veut, oui. Sinon, ils n'auront rien. J'y veillerai.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   13.04.17 20:49

Elles allaient finir par avoir sa peau.

Stephan Fenwick dévalait le petit escalier nord, les mains sur les parois, à gauche et à droite, dans le noir, parce que c’était un escalier en colimaçon, que les marches étaient étroites, moins souvent balayées que la moyenne et qu’elles devenaient franchement hasardeuses dans le bas. Avec ces deux-là, il était toujours en retard. C’était agaçant mais il s’y faisait… Le grondement des vagues se faisait de plus en plus perceptible…

Et Stephan Fenwick émergea à la lumière du jour, un peu sur les talons, ébloui et étourdi. Il avisa Ingrid, le sloop, Evadne et les enfants, et se permit une première bonne inspiration.

- Alors les leçons de navigation se passent bien? Demanda-t-il d’un ton joyeux en envoyant la main.

Fenwick rejoignit Ingrid. Il l’avait toujours traité avec respect. Pas seulement parce qu’elle était la concubine de son hôte et la mère de Finn, ni parce qu’elle avait la réputation d’être une sorcière. Stephan était seulement un homme respectueux, voilà.

- Je me demande depuis quand Finn se passionne pour la navigation! La taquina-t-il avant d’ajouter mesquinement : J’imagine qu’Evadne est très qualifiée pour la voile… après tout, Eranthidis est au milieu d’un lac… Le lac miroir, c’est bien ça?

La descente lui avait donné chaud. Au diable le protocole, Ingrid se fichait du protocole… Il déboutonna la veste de son uniforme, savourant le vent s’engouffrant dans sa chemise. Les mains croisées au creux des reins, il chercha le regard de celle qu’il avait appris à connaître et demanda :

- Que diable avez-vous fait pour la mécontenter au point qu’elle s’inflige une balade en mer juste pour le plaisir de vous voir étriver? Parce que vous êtes consciente d’avoir fait exactement ce à quoi elle s’attendait, n’est-ce pas?

Parce que Stephan, un homme d’expérience, savait moduler et formuler ses ordres d’une manière qu’elle était susceptible d’accepter d’obéir.

***

- Oh je n’ai pas hésité une seconde… Vous êtes satisfaite, maman est mécontente, et vous ne risquez pas d’apprendre à vous entendre. Je crois que j’aurais à m’en faire si vous et maman vous vous alliez contre moi.

L’avenir, après tout, est aussi fait de calcul et de probabilité.

Finn cramponnée au bord, se pencha légèrement pour profiter de la brise. Elle se concentra sur l’horizon, les yeux mi-clos.

- J’avais un avenir avant que mon père ne décède, vous savez… C’est mon père qui me l’a donné en fricotant avec maman. Et il n’a guère changé : Je reste ici avec Stephan.

S’aventurer sur ce terrain-là serait très hasardeux… Finnegan aimait son père et même la présence de sa mère ne saurait en atténuer l’insoutenable absence.

- Je ne peux pas rester ici éternellement? Est-ce que vous voulez dire que je suis libre? Je peux partir avec maman??? Fit l’adolescente, verte, nauséeuse mais attentive. Des responsabilités? Evadne! J’ai 12ans! Je n’ai jamais mis les pieds sur Eranth et les seuls Eranthidiens que je connais sont ceux qui sont venus ici…
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   13.04.17 22:59

Ingrid observe attentivement ce qui se passe sur le petit navire. Elle n'a pas besoin d'entendre pour comprendre. C'était fin de la part d'Evadne. Ingrid n'a habituellement que peu d'estime pour quiconque. Evadne est pourtant une rivale estimée.

- Pour le moment, il n'y a pas vraiment de leçon. Sauf peut-être celui de l'équilibre, répond-t-elle avec peu d'enthousiasme.

Elle aurait préféré rester seule sur ce promontoire pour espionner sa fille et Dame Evadne. Elle aurait pu pester et maudire la dame librement.

- Vous êtes mesquin, Fenwick, note-t-elle. Mais elle sourit tout de même. Vous comparez vraiment le lac Era avec l'Océan ? Elle ricane. Eva n'a rien d'une navigatrice, pas même sur un lac miroir. Ce n'est pas pour rien qu’il est surnommé le lac miroir, il est aussi lisse qu'un miroir, on s'y admire tout aussi aisément. Regardez la baie, il y a des vagues. Ça n'a rien d'un miroir. Tant qu'il y a du vent...

Il cherche son regard, peut-être, mais il ne le trouve pas. Elle reste obstinément le regard fixé sur sa fille.

- Si j’ai fait ce qu’elle attendait de moi, c’est tout à fait involontaire de ma part. C’est justement ce que tout le monde me reproche. Je suppose alors que c’est sa part Treiggel, si elle peut l’envisager. Je n’envisage même pas demain, alors… elle lève les yeux vers le ciel, mais ça n’a rien d’une prière. Elle est encore très jeune, mais il est temps qu’elle se rebelle. Haize a fomenté sa première mutinerie à huit ans, informe-t-elle, fière. La dernière fois, c’était contre moi et il a gagné. C’était il y a un peu plus de douze ans. Je préfère voir ma fille dans les jupes d’Eva que dans celles de biens d’autres personnes à Eranthidis.

Après tout, Evadne avait cédé ses fonctions à sa cadette par conviction. Ingrid respectait généralement ceux qui suivaient leurs convictions, même si elles sont contraires aux siennes. Ça expliquait peut-être pourquoi Dame Ingrid semblait presque passive face à Dame Evadne. Et vice-versa d’ailleurs.



- Mais pourquoi voudrais-je m’allier à votre mère contre vous ? Je préfères les alliances et la bonne entente. Et elle y croyait, peut-être un peu naïvement. Je ne suis pas contre votre mère. C’est Ingrid qui est contre moi, informe Evadne avec un quelque chose de douloureusement nostalgique.

Malheureusement pour cette jeune fille, les choses ne se passeront pas comme elle le croit. Non, elle ne restera pas avec Stephan. Du moins pas à long terme.

- Oh, je sais bien que vous avez un avenir. Nous avons tous un avenir, enfin, jusqu’à notre mort, bien entendu. Délicatement, elle fait tourner l’ombrelle. Oui, pour le moment, vous restez ici, avec Stephan. Pour le moment. Grands dieux non, c’est une prison, ici. Grande et sans bourreau, mais c’est la prison de votre père, pas la vôtre. Je crois que votre frère en est parfaitement conscient. Elle ricane presque. Libre ? Non ma chérie, personne n’est libre. Pas même votre mère, bien qu’elle le croit. Et ne soyez pas naïve. Vous ne partirez pas avec votre mère. Je ne l’ai jamais vu au même endroit aussi longtemps. Si elle est encore ici, ce n’est pas parce que l’endroit lui plaît. L’ombrelle cesse de tourner et elle pose un regard sévère sur la jeune fille. Elle secoue légèrement la tête en signe de désapprobation. Justement, vous avez douze ans. Ma nièce n’a qu’une année de plus que vous et elle a plus de responsabilité qu’il est raisonnable d’imaginer, dit-elle comme si la tâche la dépassait elle-même, ce qui était assez près de la réalité. Ma petite soeur est devenue l’Intendante de la citadelle Miroir à 14 ans et un an plus tard, Conseillère du Roi. Mon fils n’a pas encore vingt ans et il est un haut gradé de l’Hermine, dit-elle en posant sur son fils un regard attendri. Elle hausse les épaules avant de redevenir la stricte Evadne de Milford. Rester ici, avec Stephan, sur ce rocher, sans jamais rencontrer personne outre les rares qui viendront quelques mois, le temps d’un contrat, c’est ainsi que vous voyez votre avenir ?


Dernière édition par Inimaginable le 16.04.17 20:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   16.04.17 19:46

- Ah? Moi je crois que Finn apprend beaucoup de chose en ce moment… fit Fenwick, les yeux rivés sur sa protégée. Sur Evadne, là-bas… Sur vous, ici… Sur moi aussi… Mais il se garda de dire comment. Est-ce que nous passons le test selon vous?

Parce que Fenwick avait choisi de se tenir sur les écueils, avec Madame Ingrid. Il ne jugeait pas nécessairement qu’elle était plus dangereuse qu’Evadne. Il ne se positionnait pas là comme un allier non plus. Seulement, il jugeait que c’était d’elle qu’il avait le plus à apprendre.

- On peut tout aussi bien se perdre dans les reflets du lac miroir que dans l’onde des vagues d’une mer déchainée. Evadne est une excellente navigatrice, seulement elle ne navigue pas dans les mêmes eaux que vous.

Stephan avait utilisé le verbe ‘se perdre’ mais rien dans son propos n’indiquait s’il parlait d’être désorienté ou de mourir.

- Il y a toujours du vent depuis que vous êtes arrivé il y a presque 1ans… fit pensivement Stephan…

Un courant qui venait du continent…

- Finn n’a jamais eu besoin de se rebeller. Il faut une raison pour le faire… Il faut quelque chose qui fasse tout basculer.

Et le gouverneur veillait, depuis le décès du vieil empereur, à ce que personne ne bouscule Finnegan. Je ne veux voir personne se servir d’elle. Pensa-t-il, Je ne veux voir personne la manipuler ou l’utiliser. Je ne veux voir personne la forcer, quand bien même ce serait pour son bien. Même si certaines leçons s’apprennent dans la douleur et la trahison.

- Quel motif vous avez donné à votre fils? Humm, je penserai à le lui demander.


*****

- Moi aussi j’utilise cette excuse quand je me dispute avec qqn. C’est pas moi, c’est lui… singea Finn pour souligner à quel point ce comportement était puéril.

Après tout, ce n’est pas parce qu’on a 14 ou 20 ou 50 ou 70ans qu’on agit toujours de manière mature.

Finn n’aima pas se faire comparer, peu importe qu’il s’agisse d’une petite sœur, d’une intendante ou une conseillère…

- Je ne suis pas votre petite sœur… grommela-t-elle d’une voix sourde… Oh, ce fils-là? Fit-elle d’un ton haut perché en se retournant pour pointer Hugo. Il est haut gradé de l’hermine? Eh bien! Ça a l’air de le rendre très heureux… le plaignit-elle avec compassion.

Finnegan avait suivi le conseil de son frère quelques mois plus tôt. Elle ne s’était pas laissé imposer son sort, elle avait choisi, elle avait mentit et avait imposé sa vision des choses. Elle souhaitait rester sur ce rocher avec Stephan. Pour quelques temps…

- Mon avenir à court terme, oui…

Jusqu’où sa mère et elle était-elle irréconciliable?

- Je ne mourrai pas tout de suite… Commença l’adolescente, les yeux fixés sur l’horizon. J’aurai une longue vie, mon frère sera toujours à mes côté et il épousera la sœur de… Finn s’interrompit, l’air confuse, reporta son regard sur l’écume entre les vagues… Elle bafouilla, son don rivé sur les courants. Je sais que je ne partirai pas avec ma mère…

Finnegan su au fond d’elle-même qu’elle partirait seule… Haize? Haize la rejoindrait et partagerait sa captivité. Il lui apparut qu’elle ne serait pas libre parce qu’elle accepterait de ne pas l’être. Elle fronça les sourcils, se demandant comment une telle chose pouvait advenir.

- Et vous? Qu’est-ce que vous proposez pour mon avenir?

****

Lynch n'avait rien dit depuis un bon moment... Accoudée au rempart, elle observait le drame qui se jouait loin en bas. Parce que le propre d'un bon soldat n'est pas de porter un jugement et de critiquer les autres...

- Le jour de votre arrivée, Madame de Milford a dit que votre mère avait une influence malsaine. De quoi parlait-elle au juste? demanda-t-elle, rompant le silence d'une question indiscrète posée de manière très officieuse. Parce que qu’il est possible pour certaine personne, non seulement de vous faire adhérer à une idée, mais aussi de vous convaincre que c’est la votre... C'est le genre de magie que pratique Evadne et Finn pourrait bien s'y trouver sensible...


Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   18.04.17 19:46

Ingrid jette un coup d'oeil à Fenwick et fronce les sourcils.

- Vous parliez des leçons de navigation, non ?

Outre cela, oui, sans doute qu'elle apprenait des tas de choses.

- Qui serait assez bête pour cesser d'apprendre ?

Elle hausse les épaules, l'air de très peu s'en faire.

- Tout dépend du test qu'elle nous fait passer et sur quoi elle se base. Si elle me teste sur mon aisance à obéir aux ordres, elle sera déçue du résultat. Sur quoi vous teste-t-elle ?

Dame Ingrid n’était pas femme à se soucier de grand chose, sauf peut-être de rester en vie. Elle n’était pas non plus très impressionnable. Et elle préférait constater par elle-même que de se laisser influencer par Fenwick.

- Bien sûr, si vous jouer sur les mots et sur les métaphores, vous avez probablement raison.

Ça lui est égal, si Evadne sait naviguer sur les apparences et tout ça.

- Vous êtes au bord de la mer, il y a toujours du vent sur l’Océan.

Ingrid ricane.

- Je n’ai jamais eu besoin de raisons pour me rebeller. Je n’ai jamais eu de raisons pour quoi que ce soit d’ailleurs.

Un trait de famille, les Taxielad n’en font toujours qu’à leur tête. Ils sont toujours les premiers. Beaucoup sont leurs propres patrons, parce qu’ils ne supportent pas les ordres. Les purs de Taxielad vivent rarement plus de cinquante ans. Les premiers dans tout.

- Oh, ça n’a rien d’un secret, nous ne nous entendions pas sur la direction à prendre.



- Une excuse ? Ce n’est pas une excuse. Demandez à votre mère, elle le sait, dit-elle en se tordant les doigts. Ce n’était pas vraiment à elle de raconter ces choses là. Vous n’êtes pas Ann non plus, mais ne vous servez pas de votre âge pour échapper à vos responsabilités, dit-elle d’un ton qui en a vu d’autre. Et du haut de vos douze ans vous juger du bonheur de mon fils ? Elle n’insiste pas, mais elle a noté. Et à combien de temps estimez-vous le court terme ?

Elle est déjà ici depuis presque une année. Eranthidis lui manque. Elle ne s’attendait pas à ce que Ingrid reste si longtemps. Ça ne lui ressemble pas. Pas du tout. S’en est presque louche. Que la Dame de Milford soit présente n’est pas une raison assez forte pour que Dame Ingrid reste en place bien longtemps, quand bien même elle aurait toute influence sur sa fille. Non, il y a forcément d’autres raisons. Evadne se tait. Parce qu’elle connaît cet air. Celui de l’Oracle qui suit le courant. Elles étaient proche du Roi, Ingrid et elle.

- Ma proposition est simple, mais difficile. Je propose que vous repreniez la place qui vous est due à Eranthidis.



Haize quitte la scène aquatique des yeux et observe Lynch. Il hoche la tête.

- Tout ceux qui ont des idées le font. C’est à ça que ça sert les idées. À convaincre les autres que c’est la meilleure, vous ne croyez pas ? Je ne vois pas en quoi ça pourrait être répréhensible que Dame de Milford réussisse à convaincre Finnegan. Si elle y arrive, c’est qu’elle aura eu d’excellents arguments. Jusqu’à ce que mère les fasse tomber les uns après les autres. Si elle n’y arrive pas... il hausse les épaules. Il y a moi. Et puis Finn finira bien par tâter tout le monde pour comparer. Il agite vaguement la main. Et puis, elle est un oracle.

Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   19.04.17 21:02

- Elle cherche à savoir si je vais m’impliquer dans ce qui se joue ici, ou si je vais rester en retrait.

Une autorité en 3 pôles… Evadne et Ingrid s’opposeraient en tout. Stephan exerçait donc la balance du pouvoir. Et Finnegan lui faisait confiance à lui pour choisir au meilleur de ses intérêts. C’était ce qu’il avait proposé en demandant sa garde. C’était ce qu’elle lui avait accordé en demandant à rester avec lui. Il ne choisirait pas nécessairement ce qu’elle aurait souhaité, mais il évaluerait ce que les deux dames proposaient.

Implicitement, Stephan Fenwick n’avait pas d’ambition pour lui-même. C’est ce que croyait Finnegan…

- Et je fais ce qu’elle attend de moi.

Stephan se gardait habituellement de parler de ses opinions avec l’une ou l’autre de ses hôtes.

- La rébellion que j’ai connu a été une rupture violente. La nécessité d’une révision finale et la découverte d’un nouveau point de départ. C’était la voix d’une émeute, ça n’avait rien de planifié, et c’était hors de contrôle. Vous savez de quoi je parle? Demanda-t-il avec une gravité qui ne lui était pas habituelle. Je parle du père de votre fille. Et je crois que la seule raison pour laquelle un oracle s’est trouvé dans cette situation, c’est parce qu’il l’a voulu.

Delenda de Treiggel avait sapé l’héritage de sa ligée… Il avait été déchu…

- Et ensuite, il y a eu Finn…

Il écourtait encore son nom… Sans vraiment s’en rendre compte.

*****

Lynch étrécie les yeux.

- Vous avez vraiment confiance en elle n’est-ce pas? Je trouve ça fascinant… Vous la connaissez depuis si peu de temps...

*****

- C'est vous qui vous défilez avec des sous-entendus, et c'est à vous que je pose la question, pas à ma mère...

L'adolescente lui laissa le temps de répondre, une dernière fois.

- Vous croyez vraiment qu’on me doit quelque chose? Releva-t-elle lorsque Evadne lui parla de ce qui lui était du.

Ce n’était pas ainsi que son père l’avait élevé. Ce n’était pas ainsi que Fenwick l’avait élevé. Ce n’était pas ce que pensait son oncle Ilm de Treiggel. Elle était même presque certaine que ce n’était pas ce que pensait sa mère. Un peu parce que sa mère ne pensait jamais comme Evadne, par principe… Et aussi parce que globalement elle ne semblait pas croire qu’on lui doive quoi que ce soit. Si c’était le cas, elle l’aurait déjà revendiqué.

- Pourquoi c'est tellement important pour vous?




Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   20.04.17 23:10

- Oh, vous feriez mieux de rester en retrait, Stephan.

C'est un conseil. Un conseil appuyé. Un conseil fortement recommandé. Mais ce n'est surtout pas une menace. Surtout pas. Il n'y as pourtant aucune agressivité dans sa voix. Juste une neutralité passive. Et pourtant, Dame Ingrid n'a jamais été passive.

- Un Fenwick fait toujours ce qu'on attend de lui. C'est ainsi qu'il obtient son titre et surtout, qu'il le conserve, n'est-ce pas ? Et je suis certaine que vous ferez toujours ce qu'on attend de vous, dit-il en tournant vers lui un regard et un sourire bienveillant.

Un peu plus et elle lui tapoterait gentiment la main.



- En effet, je ne la connais pas depuis longtemps. Il hausse les épaules. N’est-ce pas le meilleur moment pour avoir confiance ? Sinon ça devient de l’assurance quand on connaît mieux une personne, dit-il, sur de lui, avant d’hésiter et finalement hocher la tête. Ou carrément un acte de foi.



Dame Evadne de Milford observe la jeune Treiggel un instant.

- Et quelle est votre question ? demande-t-elle, sûre d'elle.

- Vous êtes une Treiggel, Finnegan. Vous êtes l'une des Neuf Noblesses d'Eranthidis. Vous êtes un des rouages de son bon fonctionnement. Votre père, Delenda de Treiggel, est mort. Vous n’avez pas à subir le châtiment de votre père le reste de vos jours.

La Dame de Milford semblait avoir longuement réfléchit et elle comptait bien s’en tenir à la conclusion qu’elle en avait tiré. Elle savait que c’était la chose à faire, parce que Eranthidis devait être unie.

- C’est important pour moi parce que c’est important pour Eranthidis. Chacune des Noblesses est vitale pour Eranthidis. Chacun des Premiers Nobles a permit à nos ancêtres de survivre, de fonder la cité et de prospérer jusqu’à l’Océan et même au-delà. Nous devons rester unis.

Et elle y croyait toujours. Malgré le massacre des Lautrel. Malgré le bannissement des Cassel. Malgré la chute des Treiggel. Malgré l’agonie des Ariboss. Elle croyait que chacune des Noblesses, que chacun des dons ou facultés de ces Noblesses, était la clé de la survie et de la pérennité de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   21.04.17 20:47

- Oui, je ferais mieux de rester en retrait, fit Stephan Fenwick, pour lui-même. Faire ce qu'on attend de moi...

Lui, il ne cherchait pas à croiser son regard, bien au contraire.

Il était le préféré de Kyrene de Milford. Il l'avait aimé véritablement. Il l'avait moins aimé lorsqu'elle avait choisi de lui prendre Ann pour l'élever seule. Il avait fait ce qu'on attendait de lui. Il était resté en retrait, Gouverneur au fort de l'Est. Il avait su se rendre utile, gardien d'un empereur déchu. Mais il avait refusé de  remettre la gamine entre leurs mains. Il en avait réclamé la garde et il savait intuitivement qu'il n'était pas près de quitter le fort..

- Dites-moi, Madame Ingrid, faites-vous toujours ce qu'on attend de vous?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   23.04.17 20:16

- Voilà. Quel gentil garçon. C’est pour cette raison que vous êtes ici et non à Eranthidis.

Il évite de la regarder. Oui, tout ça porte à réfléchir, évidemment. Mais Dame Ingrid ne réfléchit jamais bien longtemps. Mais elle doit avouer qu’il n’y a pas grand chose d’autre à faire ici, sur cette île. Ça n’a rien de très excitant. Rien d’excitant tout court. Elle commence même à se lasser d’emmerder Evadne., c’est tout dire.

- Je m’en fiche. Je fais ce que j’ai envie de faire. Tant pis si c’est pas ce qu’on attends de moi.

Depuis son enfance, elle avait poussé la devise de Taxielad, « Écouter ses pas » , à son extrême.

Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   23.04.17 20:59

Madame Ingrid faisait ce qu'elle avait envie de faire. Soit. Alors il s'agissait de proposer quelque chose qui lui faisait envie?

- Je crois qu'il serait temps que Finnegan élargisse ses horizons... Qu'en pensez-vous? demanda-t-il avec un air de sainte nitouche toute à fait seyant. Si elle doit être présentée à Eranthidis, son éducation doit être diversifiée...
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   23.04.17 21:06

- Hum... répond-t-elle tout d'abord, puis elle coule un regard furieux vers Fenwick. C'est ce que j'ai tenté de faire, l'an dernier, mais vous avez voulu avoir sa garde et tout ça, dit-elle comme si ça n'était que des banalités, mais pourtant, sa proposition suivante indique tout le contraire. Mais si ça vous ennuie, je pars demain avec Finnegan.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   29.04.17 22:20

- Soyons honnête Madame Ingrid. Personne ne vous aurait confié la garde de Finnegan. Mais la véritable raison pour laquelle je l'ai réclamé pour moi-même, c'est que je savais que c'est ce qu'elle voulait.

C'était cruel de sa part, et Stephan n'était pas un type d'homme à faire du mal aux autres. Sauf qu'honnêtement, Ingrid ne pouvait pas l'ignorer non plus.

- Vous voyez, je fais ce qu'on attend de moi.

Et ce qu'on attendait de lui maintenant?

- Vous devons veiller sur les intérêts de Finn... Moi sur ceux de la fille de Delenda de Treiggel, vous sur ceux de votre enfant, et Evadne sur ceux de l'oracle d'Eranth. Vous avez une proposition à faire?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   30.04.17 22:57

Oui, c'était ce que Finnegan avait voulu, en gros. Quelques temps, c'était une bonne idée, Haize devait rester tranquille un moment de toute manière. Le Fort de l'Est était un bon compromis. Pour quelque temps. Mais ça faisait presque un an. Il était temps qu'ils bougent, mais Haize n'avait pas l'air d'en avoir l'intention. L'immobilisme le torturait, elle le voyait. Les murs épais du fort l'étouffaient, il se réfugiait donc sur les remparts, mais il ne semblait pas projeter de partir de si tôt.

- Ça ne durera pas, Stephan. Rien ne dure.

Veiller sur les intérêts de Finn ne signifiait pas de veiller sur Finnegan.

- Je n'ai pas l'intention de passer le reste de mes jours ici, même si c'est ce que veut ma fille. Dans l'intérêt de ma fille, elle doit partir. Elle doit quitter la prison de son père. Et rapidement.

Elle quitte l’embarcation des yeux et lève le regard vers le haut des remparts.

- Nous ne veillons pas sur les intérêts de Finnegan… vous venez de le dire. Il n’y a que Haize qui veille sur ses intérêts. Parce qu’il se fiche qu’elle soit la fille de Delenda. Il se fiche qu’elle soit ma fille. Il se fiche encore plus qu’elle soit presque le dernier oracle.

Non, les intérêts d’Haize, pour le moment, se bornaient à faire profil bas.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   07.05.17 13:13

- Alors nous sommes tous d'accord. Où suggérez-vous que nous allions?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   07.05.17 15:07

Elle ricane.

- Nous ? Il n'y a pas de nous qui puisse vous inclure, Fenwick. Ne le prenez pas mal, Evadne n'est pas incluse non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   07.05.17 18:54

- Il est certain que ça ne durera pas... C'est une adolescente...

Le gouverneur baissa les yeux sur son interlocutrice.

- Evadne semble bien se débrouiller... Je suis rassuré.

Il se retourna, faisant mine de repartir d'où il était venu et s'immobilisa dans son élan. Baissant les yeux sur la sorcière, il ajouta:

- Ce nous existe bel est bien, quoi que vous en pensiez... Seulement, ce nous n'est peut-être pas vous et moi. Ce peut-être de nombreuses variations de moi et Finn et / ou Evadne ou même Haize... J'aime bien votre garçon...

Il leva les yeux sur les remparts et lui envoya la main. Un grand signe. Il se rajusta ensuite, les sourcils hauts, un sourire énigmatique sur sa figure.

- Alors, quittons nous bons amis? proposa-t-il en lui tendant la main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 622 - Fort de l'est, leçon de navigation   

Revenir en haut Aller en bas
 
622 - Fort de l'est, leçon de navigation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nez qui coule fort
» Un chateau fort pour votre souris ;)
» problème de filtre trop fort
» Ronronner fort ?/RÉGLÉ
» SNOOP x husky au caractère fort, Asso Eden Valley26 ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMUAM :: Les continents et les îles :: Eranth-
Sauter vers: