Les Océans
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  627 - Les conséquences de la bataille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: 627 - Les conséquences de la bataille...   13.07.17 22:26

Tout au cœur de l’hiver, par la glace et par le froid, ici nous sommes, aux portes de la cité d’Eranthidis sous la gouverne d’Ariboss. J’ai parcouru des milliers de mille pour mener ceux qui me suivent, de la nuit des temps jusqu’à la fin de ce jour. Des guerriers, des soldats, pas des héros de légendes. Je suis gelée jusqu’à l’os  alors que mon innocence se consume à la flamme d’un brasier. Un soleil vert a chassé les dernières étoiles du matin. Son éclat éblouissant est obscurcit par des traînées de fumée noire et grasse. J’entends des drapeaux claquer dans le vent, je goûte l’amertume de mon sang sur mes lèvres, je sens la brûlure de l’acier sur ma peau. Çà et là une rafale soulève la neige et l’emmène au loin là où l’horizon bascule.


Tadjak est un homme qui veille tard mais qui se lève également diablement tôt. Ceci, peu importe ce qui s'est passé la veille.

Ce n'est pas protocolaire. Linus est le prince héritier. Et puis Ann gère chaque minute de son emploi du temps. Cette incursion n'est prévue en rien. Et avec ce qui s'est passé hier, la sécurité du palais est relevée. Il a donné les ordres lui-même. Mais qui se mettrait en travers du chemin du seigneur de guerre Tadjak de Dressandre?

Tadjak entra dans les appartements de son cousin et referma la porte derrière lui. Il ne portait aucune armure. Seulement de vieux vêtements usés et mal lavés. Tadjak empeste la fumée et le sang. Il s'est battu hier... Il se dirigea vers la chambre, ouvrit la porte sans aucune discrétion, se dirigea vers la fenêtre et l'ouvrit en grand. L'air froid et sec de ce matin d'hiver inonda la pièce et en chassa les dernières brides de chaleur que dispensait les braises.

- Aaaah! J'adore l'hiver! Déclara-t-il d'une voix sonore. D'un bon souple, il s'invita dans le lit du prince.  T'es réveillé Linus? Parce que j'ai à te parler. Tu te souviens de la bataille hier? Le jeune garçon qui a faillit t'écorcher? Il s'installa confortablement, prenant ses aises et croisa ses doigts sur son abdomen. Je crains de lui avoir donné une dure leçon d'escrime... Il est blessé... On l'a emprisonné avec les autres mais Evadne l'a tiré des geôle pour l'installer dans l'aile nord... Tadjak grimaça. Oui, il semblerait que ce soit le dernier oracle d'Eranth...


Dernière édition par Inconcevable le 15.07.17 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   14.07.17 11:27

Linus d'Ariboss

Il dort. Profondément. C'est étonnant pourtant. Il ne croyait plus jamais pouvoir dormir. Mais Ann lui avait préparé un bain chaud, puis lui avait servit une infusion. Et c'est la voix de Tadjak qui le réveille. S'il est réveillé ? Pas question qu'il se manifeste. Il reste immobile, peut-être qu'il s'en ira. En fait, non, il ne se souvient pas vraiment, c'est diffus.

- J'ai failli être écorché hier et maintenant, vous me faites mourir de froid ? se plaint-il en ramenant les couvertures jusque sous son menton.

Il ne compte pas sortir du lit avant des mois. Non, surement pas. Mais si au moins Tad pouvait fermer la fenêtre, au moins il serait au chaud. Et il resterait au fond de son lit le reste de sa vie. Sauf si Ann en décide autrement.

- Bien jouer, cousin. Bonne leçon, il ne recommencera pas, dit-il mollement.

Et pourtant, lorsqu'il entend que Evdane de Milford l'a tiré des geôles pour l'aile nord, il ouvre un oeil.

- L'aile nord ? Evadne ?

Et cette fois, le commentaire le réveille. Il se redresse, avant de se lamenter, mais il s'assoit finalement et s'enroule dans la couverture épaisse.

- Treiggel ?

Il sort de la couverture et saute du lit. Enfin, disons que c'est ce qu'il voulait faire, ça ressemble plus à se répandre au pied du lit, mais bon, il se met debout.


Dernière édition par Inimaginable le 16.07.17 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   14.07.17 23:35

- Ne pas recommencer? Hum fit pensivement le guerrier. Ce ptit gars avait une lueur dans l’œil, Linus… Quelque chose d’impérieux. Je crois qu’il pourrait recommencer. Je ne crois pas qu’on puisse s’imposer à ce genre de gamin.

Tadjak remua. Ce matelas était confortable. Il y avait de la plume là-dessous! Tadjak avait une chambre au palais. Une pièce petite, au rez de chaussé, donnant sur les jardins. Propre, fonctionnelle et bien tenue. Il n’y habitait pas. Il y dormait rarement. La nuit, quand on cherchait Tadjak de Dressandre, on le trouvait avec ses hommes, assoupit en équilibre sur un tabouret de la salle de garde… Ou parfois dans la grange à foin… Parfois aussi il dormait dans sa chambre.

- Evadne de Milford. L’ainée de Kyrene. Celle qui est marante… Evadne! Evadne est une femme bien. L’aile Nord est l’aile qu’on réserve aux invités auxquels ont fait confiance… La famille, les amis… Parce qu’on passe facilement de l’aile nord aux appartements royaux.

Où était Ann? Ann savait ces choses-là, elle lui expliquerait. Ann savait mettre en relief ce qui avait de l’importance.

Il avait les yeux mi-clos. Sa respiration s’était allongée. Parce que même si la fenêtre était ouverte, il se laissait gagner par la tiédeur des draps et de la couette. Son élocution se faisait plus lente. Il se laisserait facilement glisser dans le sommeil. Il n’était pas un homme inquiet.

- Finnegan de Treiggel. Le gamin de Delenda. Celui qui a disparu il y a 5ans.

Tadjak inspira profondément et profita de l’afflux d’oxygène pour s’éveiller complètement.

- Linus? Fit-il complètement immobile. Je trouve qu’Evadne de Milford a mis vraiment très peu de temps à le reconnaitre. Elle le connait bien tu sais. Elle a vécus près d’un an avec lui. Je me demande si tout le monde ignorait vraiment tout de cette attaque.

De la haute trahison? Tadjak ne croyait pas que la présence du dernier oracle d’Eranth dans la bataille de la veille ait été complètement fortuite.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   15.07.17 12:55

Linus d'Ariboss

La tête à moitié enfouie dans l'oreiller, Linus grommelle.

- J'essayais de vous encourager. Et rien de dit qu'il survivra à la blessure que vous lui avez infligé, dit-il avant de connaître la suite.

Tout en se dépêtrant des couvertures, flambant nu, le Prince d'Ariboss se dirige vers la multitude d'habits royaux qu'il possède. Les poings sur les hanches, il examine tout ça quelques secondes.

- Evadne de Milford n'est pas marrante, c'est une matriarche déchue, note le prince avec une pointe de reproche dans la voix. Tout en enfilant un sous vêtement. L'aile Nord est également l'aile où l'Hermine a toute autorité, gouvernance de Milford. Les appartements Royaux sont peut-être accessible par l'Aile Nord, mais je vous assure, Tadjak, qu'il est impossible de passer sans se faire prendre, informe-t-il comme si c'était un fait vécu.

Au nom complet de l'oracle, Linus ne se retourne pas vers son cousin mais le dévisage à travers le miroir avec empathie.

- Heureusement que vous ne l'avez pas tuer finalement. Vous auriez été dans l'embarras. Un bref sourire et il retourne à sa besogne et remarque soudainement l'ecchymose sur son flanc. Cette couleur ne va pas du tout. Ow, commente-t-il en y touchant.

Il jette un oeil attentif à ses tenues dans une multitude de couleurs.

- Vous avez raison, Tadjak. Ceux qui ont attaqués savaient, conclut-il avec assurance.

Il est aux prises avec un problème des plus épineux. Quelle couleur choisir ?


Dernière édition par Inimaginable le 16.07.17 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   15.07.17 23:42

Tadjak grimaça. Et s’il ne survivait pas? Une expression fugace passa sur ses traits. Un seigneur de guerre rate rarement son coup. Le gamin n’était pas mort parce que Tadjak n’avait pas voulu le tuer. C’était discutable. Surtout qu’il défendait le prince héritier. La vérité c’est qu’Il avait retenu son coup. Parce que Tadjak n’est pas un tueur d’enfant.

- Je l’ai pratiquement embroché…

Pratiquement.

- Et je vous assure, mon cher Linus, qu’il est possible de passer inaperçu tant dans l’aile nord que dans les appartements royaux. C’est pour ça que je suis venu. Et si nous allions lui rendre visite à cet oracle?

Tadjak se releva sur les coudes et guetta la réponse de son cousin.

- C’est très décoratif en fait… Ça rompt la monotonie de ton teint d’albâtre, se moqua Tadjak. Mais peu importe, ce ne sera pas ce qu’aura choisi Ann et ce ne sera pas adéquat. Où se trouve votre délicieuse assistante au fait?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   16.07.17 1:00

Linus d'Ariboss

Il a un hochement de tête pensif.

- Je vous l'accorde, il est possible de passer sans se faire prendre dans les appartements royaux, précise-t-il.

Dans l'aile nord, il avait réussit à passer, parfois, mais Ann lui avait fait savoir que c'était une mauvaise idée. Il y avait des miroirs partout dans l'aile nord. Contrairement aux appartements royaux.

- J'y compte bien. Je dois aller accueillir l'héritier de Treiggel comme il se doit et je doute que Père soit en état de se lever. Il ne l'avait pas été depuis des années. Heureusement, ça ne se verra pas sous les habits, se console-t-il.

Il examine quelques vêtements et les rejette, se demandant effectivement si une situation du genre s'est déjà produite et qu'avait-il porté ce jour là ?

- Camériste. Je n'en ai pas la moindre idée, c'est vous qui m'avez réveillé, cher cousin. La dernière fois que je l'ai vu, c'est après le bain, juste avant de m'endormir. Je crois bien qu'elle m'a mise au lit, mais je ne saurais l'affirmer. Il se regarde dans le miroir et se rapproche, examinant son visage. Par les Juges, je crois bien que j'ai une ecchymose près de l'oeil, se désole-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   16.07.17 12:28

- Camériste, assistance, créature féérique… Il est hasardeux de qualifier le rôle que tient réellement Ann de Milford. Elle vous tourne toujours autour…

Tadjak roula sur le lit et se pencha pour regarder en dessous.

- Non, elle n’est pas là! Nous sommes LIBRES!!! Plaisanta le petit guerrier.

Il investit d’autorité le placard de son cousin. Son attitude trahissait une certaine urgence, ou peut-être de l’impatience. Il sélectionna une chemise et un pantalon.

- Voilà, c’est propre, ça va avec tout! Même Ann ne saurait s’opposer à un pareil argument. Ah, et voilà tes bottes. Linus, j’aimerais t’accompagner…

Le truc avec Tadjak c’est qu'une bonne partie de son charme venait de sa maladresse.

- Je n’ai pas envie d’aller seul présenter des civilités au gamin que j’ai essayé de tuer hier. Vous permettez que je me cache derrière votre figure avenante? J'ai besoin d'un bouclier...
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   16.07.17 13:40

Linus d'Ariboss Ann

Hasardeux ? Et en quoi est-ce hasardeux ? C'est pourtant bien simple.

- Ann est ma camériste, il est normal qu'elle soit avec moi constamment, au même titre que vous êtes le Seigneur de Guerre, réplique-t-il sans comprendre ce qu'il y a d'incompréhensible. Mais pourquoi serait-elle sous mon lit ? Libre ? Je suis le Prince, je suis toujours libre.

Linus se retrouve rapidement avec pantalon et chemise, mais il semble douter du bon goût de Tadjak. Après tout, on ne peut pas dire que Tadjak soit la représentation parfaite d'un goût pour tout ce qui a trait au vestimentaire.

- Je ne crois pas...

Mais bon, il est vrai que c'est une base solide, mais est-ce assez ? Il s'habille quand même, mais il prend son temps, comme s'il n'était pas certain de ce qu'il avait à faire. Ou alors il gagne du temps et espère secrètement l'arrivée de sa camériste.

- M'accompagner ? Mais c'est vous qui êtes venu me chercher, n'est-ce pas ? Oh, mais tout ça est un malheureux malentendu. S'il avait su également qui il menaçait avant que vous vous imposiez, nous nous serions tous abstenus.

En même temps, ce n'est pas comme si le Prince avait été vraiment efficace la veille. Beaucoup de bonnes intentions, mais un manque d'expérience flagrant. Le Prince Linus d'Ariboss est très bien entraîné. Mais c'est tout. Il n'était que bien entraîné.

- Je croyais que c'était vous le bouclier, Seigneur de Guerre.

La porte est déjà refermée derrière elle. Silencieusement efficace. Pareille à son habitude, elle se tient droite et le menton haut. Elle a concrètement tout à fait le droit de se retrouver en présence du Prince en tout temps, contrairement au Seigneur de Guerre. Chose étonnante, tout de même, c'est qu'elle porte la même robe que la veille, même que le bas de la robe est poussiéreux.

Linus le remarque aussitôt et prend un air empathique.

- Ann, vous avez dormi ?

Elle déteste être prise en défaut et de toute évidence, le prince l'a remarqué. Elle affecte aussitôt une gêne sincère. Elle cache son trouble en dévisageant la tenue vestimentaire du Prince. Elle pousse un bref soupire et se dirige vers les habits Princiers.

- Très peu, je dois l'avouer. J'ai passé la nuit avec la Princesse et le Chasseur, informe-t-elle.
- Vous vous dévoyez, mon amie, commente Linus avec un sourire lubrique.
- Nous avons interroger les prisonniers, se défend-t-elle en adressant un regard de reproche au Prince, mais un bref regard au Seigneur de Guerre la fait légèrement rougir et détourner le regard.

Elle a l'habitudes aux commentaires parfois inconvenant du Prince, mais pas en présence de témoins. Et encore moins en présence de Tadjak de Dressandre. Ses doigts effleurent les étoffes et elle en tire un gilet aux armoiries d'Ariboss. Ayant repris ses couleurs, elle se retourne et le montre au Prince qui jette un regard vers Tadjak.

- Je savais que ça ne serait pas suffisant, il s'agit de l'héritier de Treiggel.
- Vous êtes bien informé.

Et Linus s'approche et lui tourne le dos. Elle lui enfile sans difficulté le gilet et vient se placer devant lui pour le boutonner. Il lève le menton, docile. Une mécanique bien huilée entre eux.

- Bien, voilà, c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   16.07.17 17:12

Linus prenait tout au pied de la lettre… Il était bien entrainé. Tadjak n’était pas aussi certain que lui que le petit Treiggel n’aurait pas cherché à le tuer s’il avait su à qui il s’opposait. Delenda de Treiggel avait été déchu et exilé au fort de l’est. Le gamin avait grandi reclus avant de prendre le large… S’il avait voulu rentrer dans le rang, il avait de drôle de manière de s’y prendre.

- La fonction d’un seigneur de guerre est de porter la guerre là où son roi le lui commande… Pas de jouer les gardes du corps, Ann… Mais vous avez raison, je porterai toujours secours à mon cousin. Parce que c’est ma place. C’est là que je devais être.

Il laisse Ann rectifier la mise de Linus. Tout de même, ce doit être confortable. Confier toute son existence à une personne de confiance. Lui appartenir corps et âme… Oh Tadjak n’est pas jaloux. Mais il s’interroge…

- Avec Eirene et Ulée? Par les juges!

Il allait faire un commentaire déplacé mais il s’abstient, levant les deux mains en signe de reddition. La princesse et le chasseur n'avait jamais su s'entendre.


- Et il y a eu des morts?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   17.07.17 19:30

Linus d'Ariboss Ann

- Des morts ? Non, pas encore. Mais ça ne saurait tardé s'ils ne se décident pas à parler. Un d'entre eux a réussit à faire rougir la Princesse et il a bien faillit faire perdre patience au Chasseur, informe-t-elle avec un sourire amusé qu'elle retient tout de même, par soucis des convenances.
- Mais pourquoi personne ne m'a invité !
- Parce que vous avez une tâche à accomplir autre que de faire parler des malfrats.
- Vous avez raison, conclut-il.
- Bien, dit-elle en lissant les plis aux épaules, maintenant, vous êtes parfait.
- Vous ne venez pas ? demande Linus en la retenant par la main.
- Oui, bien sûr, je vous rejoindrai, mais je vais d'abord me changer, vous avez vu l'état de ma robe ?
- Oui, en effet, cette robe n'est pas convenable pour faire bonne impression auprès de l'héritier de Treiggel, confirme-t-il.

Ann a un hochement de tête entendu, comme si c'est lui qui lui avait suggéré de se changer et qu'elle y finissait par y consentir.

Alors Linus se met en marche vers la porte, suivi de sa camériste qui lui emboîte le pas juste avant qu'elle ne le devance pour ouvrir la porte. Elle le laisse sortir le premier, tout comme le Seigneur de Guerre, avant de refermer discrètement la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   17.07.17 20:12

Tadjak savait ouvrir et refermer les portes. Il était presque certain que Linus aussi. Cette manière dont la camériste de son cousin gérait toute son existence l’agaçait. La charge mentale que portait cette gamine était beaucoup trop imposante. Elle n’avait pas à faire ça. Linus ne devrait pas la laisser faire. Mais aller faire entendre raison à une Milford! À l’émule de Kyrene de Milford qui plus est!

Le seigneur de guerre lâcha un profond soupir et emboita le pas à son illustre cousin. Quelque chose lui avait déplut là. Mais Tadjak choisissait ses batailles.

Plus la mise de Linus était soignée, plus la sienne paraissait négligée. Pas lavé, pas rasé, dans ses vêtements sales et puants. Linus ferait mal paraitre n’importe qui. Mais pas Tadjak. Ils cheminaient dans les couloirs du palais, Linus marchant de sa démarche princière et élancée, alors que le seigneur de guerre cheminait d’un pas large et pesant. L’un était fait pour les bals et l’autre pour les champs de bataille.

Ils arrivèrent à une porte gardée de l’aile nord. Trois gardes se tenaient là, alors qu’il n’aurait dû y en avoir qu’un seul. L’un d’eux dépareillait ses acolytes avec un uniforme frais et bien repassé. D’un signe de tête, les gardes leur livrèrent passage et celui qui était plus frais fit mine d’ouvrir la porte.

- Laissez! Ça ira, je sais comment on fait… Qu’est-ce que c’est que cette manie? Vous n’êtes pas des serviteurs, vous êtes là pour garder. Si qqn ignore comment venir à bout d’une poignée de porte, il ne mérite pas d’entrer…

Selon le protocolaire, Linus aurait dû entrer le premier. Tadjak se fichait complètement du protocole.

- Bonjour Evadne!

Il contourna le lit et alla à la fenêtre qu’il ouvrit en grand.

- Alors, comment se porte votre petit protégé? Est-ce que nous avons une chance de le sauver?

Finnegan de Treiggel était aussi pâle que les draps. Elle disparaissait sous une épaisse couette de duvet.

- Voyons voir ça…

Parce qu’un guerrier s’y connait tout autant qu’un chirurgien en matière de blessure. Il est parfois préférable de confier son sort au premier qu’au deuxième. Tadjak souleva la couette d’un geste large et la replia au pied du lit.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   17.07.17 21:26

Evadne

- Je ne peux rien faire pour le moment, Finnegan. Vous savez combien de nos hommes il a tuer hier ? Il s'agit de Sepiida, oh Grands Juges, si j'avais su... il est responsable de la mort de centaines de marins eranthiens depuis presque deux décennies. J'essaierai de faire quelque chose pour les autres, mais pour votre frère, je ne sais pas du tout comment je pourrais le faire gracier et je vous assure que je me creuse la cervelle depuis hier pour trouver une solution. Grands Juges, Sepiida, ça ne pouvait pas être pire, se désole la Dame de Milford.

Mais elle n'a pas la possibilité d'en parler d'avantage, parce qu'elle entend la voix du Seigneur de Guerre réprimander les gardes.

- Oh, il ne manquait plus que lui, gromelle Evadne avant de se lever pour les accueillir.

Linus d'Ariboss Evadne

Linus se fichait du protocole. Lorsque Tadjak ne le respectait pas, il ne s'en offusquait pas, contrairement à Evadne. Linus avait seulement l'habitude que les autres suivent le protocole. Il hoche la tête en guise de salutations aux gardes.

- Bon travail.

Et il se glisse derrière Tadjak qui salue déjà Evadne.

- Seigneur Tadjak, répond la Dame de Milford en effectuant une subtile, mais gracieuse révérence. Avant de reprendre le mouvement, mais peut-être un peu plus bas devant le Prince. Votre Altesse.
- Dame Evadne, vous êtes radieuse, chantonne le prince en posant un délicat baiser sur la main de la dame qui elle observe Tadjak. Oh, je crois qu'il a quelque chose contre les fenêtres fermées, souffle-t-il à la Dame.

Et ce n'est qu'au moment où Tadjak annonce le petit protégé que Linus pose le regard sur l'héritier de Treiggel. Et il le voit tout de suite.

- Oh, commente-t-il. Tadjak, commence-t-il, perplexe. Tadjak, non !

Et il se précipite sur son cousin, pour lui faire lâcher le duvet et lui imprime une demi rotation pour le faire tourner dos à la demoiselle.

- Ne vous retournez pas Tadjak, dit-il d'un ton impératif qui ne lui ressemble pas. Il semble passablement affolé et peut-être terriblement gêné bien d'avantage. Evadne, je suis navré, se désole-t-il en tournant le dos à l'héritier de Treiggel.

Evadne, toute de Milford soit-elle, a déjà replacé le duvet dans sa position initiale et aide la jeune femme à se replacer plus droite dans le lit.

- Seigneur Tadjak, ce ne sont pas des manières, reproche la Dame. Vous pouvez vous retourner, mais je vous surveille, Seigneur Tadjak !

Avec toute la grâce princière dont il est capable, Linus se retourne et cette fois prend les devants sur Tadjak.

- Je me présente à vous, Linus d'Ariboss, Prince d'Eranthidis. Soyez la bienvenue dans la Cité d'Eranthidis, annonce-t-il en se penchant légèrement au-dessus de Finnegan, la main tendue. Parce qu'il est ridicule de rester dans cette pose trop longtemps sans bouger, il saisit délicatement la main de la demoiselle et y pose un baiser. Veuillez pardonner les manières de mon cousin, Damoiselle Finnegan, se désole-t-il en jetant un bref regard courroucé vers son cousin. Je crains qu'il ait mal prit le fait que vous ayez essayé de me tuer.

Malgré la gravité de l'accusation, le sourire de Linus est parfaitement candide, comme s'il s'agissait d'un malentendu futile. Une trace bleuté sur sa pommette gauche et quelques éraflures sur ses mains semblaient à première vu ses seules blessures.

- C'est un honneur, il n'y a pas eu de Treiggel dans les murs de ce palais depuis si longtemps chantonne-t-il avec joie.
- Certes, il y a eu... commence-t-elle, interrompue par un bref signe de la main du Prince.

Il est bien le seul qui puisse faire taire Evadne sans la courroucer.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   18.07.17 20:53

Haize avait tué des gens. Des gens d’Eranth. Haize avait tué pas mal de gens depuis 5ans. Sans doute moins qu’il aurait pu. Finn n’entretenait plus aucune illusion à ce sujet. Haize était un tueur. Elle était entourée de tueurs. Mais elle savait une chose; Haize la défendrait de toute personnes qui lui voudraient du mal parce qu’il se réservait le droit de la tuer. Dame Ingrid, sa mère, l’en avait chargé. C’était rassurant parce que la seule personne qui lui faisait encore vraiment peur, c’était Barbaque.

Evadne aurait dû être incapable de la comprendre. La jeune femme avait été surprise de la voir lire sur ses lèvres avec tant de facilité. Épier les gens dans les reflets développe certaines facultés. Et puis Finn n’avait pas perdu l’habitude de jacasser.

- Je l’ignorais aussi… à l’époque… rectifia-t-elle. Et puis comment aurais-je pu savoir? Et même quand je l’ai su! Vous croyez que tout le monde s’est précipité pour me raconter sa réputation? De toute manière, qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui ne l’est pas dans une réputation? C’est mon frère…Et puis j’en ai tué aussi Evadne!

Oh oui, tuer des gens… Mais seulement ceux qui l’avaient choisi pour cible. Finn savait se défendre, pas porter un assaut. Elle ne serait jamais un agresseur. Elle sursauta nerveusement  quand Linus et Tadjak entrèrent, grimaçant encore de douleur quand le premier de ses visiteurs lui arracha la couette.

- HEY!!!

Tadjak avait bien un problème avec les fenêtres fermées. Elle lui rappelait qu’il y avait une frontière entre l’intérieur et l’extérieur et qu’il se trouvait du mauvais côté de cette frontière. Il aurait préféré se trouver ailleurs. Le guerrier n’eut pas le temps de vraiment se rendre compte de ce que son cousin avait déduit d’un regard. Il ne comprit vraiment que lorsque Linus déposa un baiser sur sa main. Ah bon? Eh merde!

- Mais je ne pouvais pas savoir!
- Evadne je suis navré? Répéta Finn, incrédule, Et moi alors? Ouille! Fit-elle silencieusement.

Tadjak la salua d’un signe de tête et se présenta :

- Prince Tadjak de Dressandre, Seigneur de guerre d’Eranthidis. C’est effectivement moi qui vous aie blessé. Et parce que Linus se tenait très près d’elle, il ajouta : Veuillez s’il vous plait ne plus vous en prendre à Linus, parce que je devrai recommencer.

Il s’approcha pour comprendre et voir le subterfuge. On lui avait coupé les cheveux au couteau, de manière inégale. Ils avaient blanchit au soleil alors que sa peau avait doré comme un pain. L’héritière des Treiggels, parce que c’était bien une femme, était d’une taille propre à se faire passer pour un adolescent. Tadjak calcula rapidement dans sa tête. La gamine avait 17-18ans. Ce n’était plus une gamine… La main que tenait Linus était parcourue de petites cicatrices pâles. Quelque chose lui disait qu’elle avait d’avantage de vécu que Linus.

- Linus, son oncle, Ilm de Treiggel, vit ici… Le mentor d’Ulée. Elle est sa nièce… Tadjak se tourna vers Evadne. Et ni vous ni lui n’avez cru bon de dissiper ce petit malentendu? Evadne? Vraiment? Une chose est certaine, elle n’a rien à faire dans les geôles. Qu’en est-il de ses compagnons? Nous cachent-ils d’autres surprises? Ulée doit se trouver là-bas, c’est ça?
- Oncle Ilm est ici??

Et devant l'évidence, Tadjak remarqua:

- Je suis devenu sourd ou il y a un problème là?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   18.07.17 21:45

Linus d'Ariboss Evadne

- Tadjak, elle ne recommencera pas. Elle ne savait pas qui j'étais et nous avons riposté, ce sont les risques, relate-t-il avec candeur, comme si ça n'avait aucune importance. Je sais qui est Ilm de Treiggel. Mais je l'ai déjà rencontré, contrairement à l'héritière de Delenda.

Un sourire divin, presque auréolé de lumière, sincère, du pur ravissement, loin des sourires mitigés qui accompagnent généralement la Noblesse de Treiggel.

- C'était une subterfuge raisonnable, Tadjak, réplique la Dame de Milford, sans passer par les titres. Elle lui répliquait à titre personnel. Elle n'est plus dans les geôles, elle est en sécurité et je m'assurerai moi-même de sa sécurité.
- S'il est là ?
- Je sais, mais je vous assure que ce n'est pas de naissance. Elle parlait beaucoup à notre rencontre.
- Je n'en sais rien. Evadne, son oncle est-il présent actuellement au palais ?
- À ce que je sache, oui...
- Alors faites le venir si Damoiselle Finnegan le réclame. En fait, faites tout ce qu'elle réclame.

Evadne est légèrement dépassé par les deux conversation qu'elle tient en même temps.

- Je ne pourrai actuellement pas faire tout ce qu'elle réclame.
- Et pourquoi ?
- Elle réclame son frère, qui est dans les geôles.
- Haize !
- Delenda a vraiment un fils ?
- Non, demi-frère, maternel.
- Stigand est dans les geôles ? interroge le prince, estomaqué.
- Pas lui, un autre, l'aîné.
- Dame de Taxielad a un aîné ? Je veux dire, autre que Stigand ? Evadne hoche la tête. Et il est un des cinq prisonniers ? Evadne hoche la tête une seconde fois. Alors faites-le sortir de là, dit-il comme si c'était une évidence.
- Je ne peux pas, c'est le leader de cette attaque.
- Je croyais que c'était... le Capitaine Sepiida ?
- Précisément. Et avant que vous ne posiez la question, oui, il est bel et bien le fils de Dame Ingrid et le frère de Finnegan. Il y a un silence éloquent. Oui, il semblerait que la Première de la Noblesse de Taxielad soit également la Sorcière.
- Qui est également enfermée dans nos geôles...
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   19.07.17 20:02

La candeur de Linus attirait la sympathie… Et puis la gamine lui souriait en retour. Non, ce n’était pas une gamine se corrigea Tadjak. Elle portait le nom des Treiggels mais elle était à moitié Treiggel et à moitié Taxielad. Quels étaient ses dons? Et elle était la fille de la sorcière? Tadjak s’appuya contre le pied du lit et prit une profonde inspiration.

- Par les juges…

Finn souriait effectivement à Linus. Il semblait avoir tellement confiance en ce qu’il venait de dire qu’elle aurait eu des scrupules à le décevoir. Elle avait pourtant vraiment essayé de le tuer. Et si Tadjak ne s’était pas interposé, elle l’aurait eu. Doucement elle retira sa main tremblante de la sienne. Parce que même s’il n’en avait pas conscience, elle avait du sang sur les mains. Le sien entre autre…

- Ma mère est qui? Questionna Finn alors qu’on ne lui portait aucune attention. J’ai un autre frère???

Finn était sortie de l’adolescence en ayant acquis de la fragilité. Elle était adorable. 5 ans d’errance avait adoucit son caractère. Ses expressions était devenues attentives dans le meilleur des cas, et plus généralement désespérées. Elle en avait vu de toutes les couleurs. Haize avait essayé de la protéger de tout mais il n’avait pas pu la protéger de lui. Et puis Benedicte les avait trouvés.

- Stigand? Attendez, ma mère est une Taxielad? Elle est ici?

Finn rejeta la couette et fit mine de se lever. Elle se plia en deux de douleur dans un cri muet. Tadjak se précipita à sa rencontre pour la soutenir .

- HUMPF!! Je veux voir mon frère! Tout de suite! Evadne, je vous en prie!!! Il devait me tuer ou me ramener à elle… Il faut que je sache!!
- Qu’est-ce qu’elle dit?

Finn souffrait horriblement. En quelque sorte, la plaie était plus vive et douloureuse que la veille. L’adrénaline s’était atténuée, l’inflammation s’était installée, elle avait une petite fièvre et toute cette agitation mettait à rude épreuve ses points de suture.

- Vous, le petit costaud, portez-moi!
- Qu’est-ce qui lui prend?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   19.07.17 21:06

Malgré qu'elle soit un peu dépassée par les événements, Evadne gardait le contrôle de la situation, même si elle ne comprenait pas tout ce que Finnegan prononçait. Elle lisait certes tous les mots, mais elle ne saisissait pas tout le contexte. Pourquoi Haize... le Capitaine Sepiida voulait-il la tuer ? Mais chaque chose en son temps.

- Finnegan, je vous en prie, un peu de patience. Votre retour jette un tel chaos sur la cité, mais je ne devrais pas en être étonnée, puis qu'il s'agit entre autre de votre mère. Ce qui compte pour le moment, c'est que vous soyez en sécurité. Et que j'arrive à y voir un peu plus clair.

Si elle cherchait à garder la tête froide, quelque chose dans son regard faisait croire à tout autre. Et pourtant, elle résistait. Elle inspire profondément.

- Nous sommes les seuls pour l'instant à savoir que qui sont le Capitaine Sepiida et la Sorcière. Je vous en prie, n'en dites rien à personne. Ces informations sont dangereuses. Vous imaginez ce qui se produirait si le Chasseur ou la Princesse décidaient faire exécuter le Capitaine Sepiida ou la Sorcière s'ils venaient à l'apprendre ? Nous savons tous que la Sorcière n'a aucune limite. Elle secoue la tête, contrariée. J'aurais du le voir, j'aurais du le savoir.
- Vous voulez dire que je dois mentir à Ann ? interroge le Prince, horrifié par cette perspective.

Evadne le dévisage quelques secondes, puis secoue la tête.

- Non, non, bien sur que non, autrement, je ne vous en aurais pas informé.
- Ah, bien, expire le prince, soulagé.

Elle a un léger tremblement, son regard se mouille, puis s'assèche. Elle reprend pied.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   Hier à 21:47

- Un chaos? Attendez, je vous avais prévenue! Je vous ai prévenue dès notre départ du fort de l’est. Je vous ai dit comment ça se passerait. Je vous avais prévenue!

Finn parlait rapidement. Parce qu’elle n’avait pas perdu l’habitude de parler et qu’elle n’avait pas acquis celle de se faire comprendre. Tadjak ne sait pas lire sur les lèvres mais il sait lire les expressions et celle de la jeune femme en est une d’épuisement et de douleur. Oh ni Linus ni Evadne n’approuveront mais ça n’a aucune importance. Tadjak souleva Finnegan dans ses bras et la reposa dans son lit.

- NON! Je ne suis pas en sécurité. Pas avec ma mère! Elle changea d’interlocuteur pendant qu’Evadne discutait avec Linus. C’est elle qui m’a privée de ma voix. Je dois savoir si Haize savait qu’elle était là, que c’était elle qu’il venait chercher.
- Je suis désolé, je ne vous comprends pas… fit Tadjak. Tout doux, vous n’êtes pas en état d’en découdre encore avec moi, fit-il , sympathisant d’un triste sourire.

Du calme et de la confiance. Tadjak inspirait la sécurité. Il rayonnait d’une autre espèce de manière que son cousin. D’une caresse pesante, des épaules jusqu’aux coudes, il s’assura une prise sur Finnegan au cas où elle aurait l’intention de se relever. Il s’assit au bord du matelas, à l’opposé de Linus.

- Evadne? Appella-t-il en lui tendant la main. S’il vous plait, venez ici près de moi. Ce petit oiseau a bien besoin d’être couvé et je crois que vous êtes plus qualifiée que moi dans ce domaine…

Il tapota le matelas près de lui et de Finn.

- Je crois effectivement qu’il soit préférable de ne pas… reprit le seigneur de guerre avant de s’interrompre…

Ann venait d’entrer dans la pièce, les surprenant tous les quatre assis sur diverses parties du lit de l’agresseur de Linus.

- Ann! Enfin! Venez, Evadne et Linus ont bien besoin de réconfort…

Alors que les présentations étaient faite et les analyses exposées, Tadjak se releva pour faire les 100 pas. Distraitement, comme s'il discutait pour lui-même, il dit:

- Au final, c'est dame Ingrid notre problème... Sans elle ici, Sepiida ne serait pas venu. Personne n'aurait été blessé, tué, ou emprisonné... Pourquoi est-elle ici en résidence?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 627 - Les conséquences de la bataille...   Aujourd'hui à 0:26

- Finnegan de Treiggel, voici  Ann de Milford. Vous vous souvenez, lorsque je vous ai jadis parlé de responsabilité et de ma nièce ? Eh bien la voici
- C'est une princesse et non un prince ! annonce le prince, ravi. Et je n'ai pas besoin de réconfort, assure-t-il.
- Lorsque le fort a été attaqué par les pirates, ils recherchaient l'héritier de Treiggel, Hugo a jugé sage de ne pas démentir le genre de l'héritier. Nous n'avons rient démenti également.

Toutes les de Milford avaient menti. Les Fenwick également. Evadne, Stephan, Hugo, Kyrene, Ann. Evadne avait, jusqu'à la mort de Delenda, avait été responsable de son incarcération. Elle avait possédé les informations, et elle n'avait rien dit.

- C'est faux. L'Oracle avait prédit son retour.
- C'est vrai. Elle avait dit qu'elle reviendrait à Eranthidis, avec Haize, lorsqu'elle serait plus âgée. Stephan a jugé bon prétendre que l'héritier de Treiggel avait disparu en mer. C'est pour cette raison qu'il n'y a jamais eu de recherche, ni de vous, ni de votre frère, Finnegan. Même ma soeur n'en sait encore rien. Et si Dame Ingrid a été arrêtée, c'est parce que je n'ai jamais levé le mandat d'arrêt contre elle au sujet de Stephan. J'aurais du me douter que son arrestation avait été trop facile... La Sorcière...
- Vous devriez vous retirer quelques heures, ma tante. Vous avez si peu dormi cette nuit.
- Non, bien sûr que non... il y a tant de choses à faire...
- Ça peut attendre. Hugo ! Vous devez dormir quelques heures, autrement rien de bon n'en découlera. Personne ne sait rien pour le moment, laissons la Princesse et le Chasseur en tirer quelque chose. Hugo, occupez-vous de votre mère et veillez à ce qu'elle dorme.
- Vous avez peut-être raison, j'ai du mal à réfléchir...
- Je me charge de tout, ma Tante.
- Oui... oui... quelques heures...

Evadne, accompagnée par Hugo, quitte la chambre. Ann les escorte jusqu'à la sortie et ferme la porte derrière Hugo. Durant quelque secondes, elle leur tourne le dos et garde la main sur la porte, puis elle inspire, relâche les poignées et leur fait face.

- Veuillez pardonner ma Tante. Dame Ingrid et la Sorcière ne sont pas étrangères à ma tante. Et apprendre qu'elles sont la même personne l'ont profondément ébranlé. Elle pose les yeux sur l'héritière de Treiggel. Ma tante a souffert énormément, de l'une comme de l'autre. Maintenant, si vous me racontiez tout ce que vous savez sur l'attaque de la nuit dernière ?
Revenir en haut Aller en bas
 
627 - Les conséquences de la bataille...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bataille entre chèvre
» Vidéo "bataille de boucs"
» Bataille de perruche
» bataille de scalaire
» Bataille de pics !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMUAM :: Les continents et les îles :: Eranth :: Eranthidis :: Le palais d'Eranthidis-
Sauter vers: