Les Océans
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 620A - La mort de la Chimère des marais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: 620A - La mort de la Chimère des marais   04.09.17 19:59

Xoramen s’est retirée très tôt. Sans prétexter quoique ce soit, elle a seulement disparue peu de temps après le repas du soir. Ce n’est pas vraiment une surprise qu’elle couche la petite tôt, mais habituellement, elle prévenait ou alors ils avaient entendu la petite Zoïle brailler quelque temps avant. Mais pas ce soir. Ils se sont seulement rendu compte que Xoramen et la petite ne sont plus avec eux. Personne n’en savait vraiment la raison.

Xoramen sait. Quelqu’un au dîner a fait une blague, au sujet d’un événement s’étant produit 5 années plus tôt. Elle les sentait se rapprocher depuis quelques jours. Depuis qu’elles étaient assez près pour ressentir leur magie. Cinq ans plus tôt, elle avait espéré ce jour où elles reviendraient. Et maintenant les choses ont changés. Si elle pouvait repousser ce jour éternellement, elle le ferait. Mais Ses aïeules n’étaient plus qu’à quelques heures de marche. Elles arriveront sans doute le lendemain, en fin d’après-midi. Et Xoramen est terrifié à l’idée de cette rencontre, parce qu’elle sait ce qui devra se produire. Elle devra voler la magie de Samuelle. Elle devra partir. Elle devra abandonner Fabre. Elle devra abandonner sa fille ou arracher Zoïle à son père. Aucune des deux idées lui plait. Jali et Zo ne doivent pas savoir pour Zoïle… sinon elles la voudront… et si Fabre ne veut pas la leur céder, elles vont le tuer. Xoramen sait.

Sa fille contre elle, Xoramen étaient enroulée dans une couverture, pour garder sa fille au chaud. Xoramen avait emmagasiné assez de chaleur pour ne pas glacer la petite, bien qu’elle soit tolérante au froid humide, comme elle, mais elle supportait aussi la chaleur sèche, comme son père. Elle fixait la nuit sombre, au loin, à presque un jour de marche. Un jour qui arriverait beaucoup trop rapidement. Elle doit trouver une solution, mais il semble qu’aucune d’entre elles ne puisse la satisfaire. Peu importe ce qu’elle fera, ça ne lui plaira pas. Ça ne plaira à personne, parce que ça va mal se terminer. Il ne lui restait qu’à déterminer la manière dont ça allait se terminer. Elle avait besoin de volonté. Elle avait besoin de puissance.

La pièce se remplit d’humidité. La moindre goutte d’eau de la maison d’Yslaire se mit à ruisseler vers la chambre de Xoramen. Les murs se mirent à perler, puis se condenser au plafond. Rapidement, les murs se mirent à suinter et il se mit à pleuvoir. Elle berce lentement sa fille, la préservant de cette pluie, absorbant l’eau, pour s’en imbiber. Elle fredonne doucement, parce que demain sera une mauvaise journée.

Le pas de la porte de la chambre est mouillé. L’eau se répand au delà de la chambre. Sur le montant de la porte, les runes gravées il y a cinq ans luisent d’une reflet bleuté sinistre et froid. Xoramen a besoin de protection, de se sentir en sécurité. L’angoisse de Xoramen est presque tangible.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   09.09.17 21:10

Arch entrebâilla sa porte et regarda dans le corridor. La montagne noire n’avait rien d’un dungeon suintant. Les fondations étaient formées de la pierre noire de la montagne et par-dessus était édifiée la demeure d’yslaire. Majoritairement du bois importé et offert en cadeau par les Lautrels. Arch observa l’humidité ambiante se condenser sur la porte d’en face et l’eau ruisseler sur le seuil. Discrètement, il sorti de sa chambre et posa la main sur la poignée de porte. Partout sur l’encadrement des symboles luisait comme des trainées de vers luisants. Il n’était pas dans sa nature de cogner aux portes. Pas chez lui.

- Xoramen?

Inutile de demander si ça va… Il connait la nature des sortilèges dont les murs sont barbouillés. Il jeta un œil à l’intérieur le temps d’apprécier la situation et referma la porte tout aussi furtivement qu’il l’avait ouverte.

Il alla chercher son frère.

***

Fabre se glissa à l’intérieur et alla directement à Xoramen. Il l’entoura de ses bras d’un geste enveloppant. Il ne chercha pas à lui soustraire Zoile, bien au contraire… Fabre avait la manière pour apaiser les hommes et les bêtes. Il attendit que son angoisse reflue et qu’elle soit en mesure de lui parler. Il la berça doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   09.09.17 22:39

Elle a bien entendu Arch. Elle a reconnue sa voix. Elle ne répond pas, parce qu'elle ne sait pas quoi répondre. Tout ce qui agite son être, c'est que demain, elle tuera Samuelle pour lui voler sa magie et qu'elle quittera la Montagne Noire sans sa fille. Sans Fabre. Et ça, c'est si tout se passe bien. Elle devrait poser sa fille dans son berceau pour qu'elle puisse dormir, mais elle n'arrive pas à se raisonner. Dans quelques heures, elle ne pourra jamais plus la prendre. Elle devra faire semblant qu'elle n'existe pas et qu'elle n'a jamais existé. Elle sait ce que Arch va faire. Elle devrait se ressaisir et être raisonnable, mais elle n'y arrive pas. Elle est terrifiée par ce qui se passera quand elles seront là. Elle est pétrifiée par la peur et l'appréhension. Ça se passera mal. Très mal.

L'humidité froide est étouffante et pourtant, dès que Fabre entre dans la chambre, il sent cette sensation oppressante diminuer. Ça semble être le seul indice qu'elle reconnait sa présence. Habituellement, même lorsqu'elle est furieuse, elle est plus enthousiaste à son arrivée. Elle ne bouge pas, tendue, mais elle frémit lorsqu'il l'enlace.

Xoramen ne sent pas le froid. Mais elle ressent la chaleur et celle de Fabre encore d'avantage. Et la chaleur de Fabre a toujours réchauffé sa peau beaucoup plus vite que n'importe quelle chaleur. Elle se blottie contre lui, inondant abondamment sa chemise. De longues minutes passent, elle profite de la proximité de Fabre pour profiter de sa chaleur une dernière fois. Ça aussi, ça va lui manquer. Cruellement.

- Elles seront là demain, dit-elle de sa voix rendue plus rauque par l'angoisse. Je voudrais que cette nuit ne se termine jamais. Ou qu'elles n'arrivent jamais ici...

Elle qui s'était pourtant si longtemps impatientée de la fin de ces cinq années.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   10.09.17 10:48

Tout avait changé. Yslaire le savait. Pas comme un oracle mais parce que le seigneur de la montagne noire connait le cœur et la nature des hommes. Il est vital pour survivre au Cercle de Haute-Pierre d’avoir de l’empathie. De l’empathie pour toute forme de vie, de pouvoir. 5ans avait passé à toute vitesse… Des visites à la kelperie à la naissance de Zoile. Yslaire avait calculé avec justesse. 5ans, le temps de devenir des adultes et de s’affranchir, devenir maitre de ses actes et de ses choix.

Une simple erreur de calcul parce qu’il existe bien des manières de compter.

- Tu peux faire ce que tu veux, tu n’es pas obligée de leur obéir. Elles n’ont aucune influence ici, elles n’ont nul pouvoir sur toi.

Fabre avait toujours eu confiance. Confiance en elle, en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   10.09.17 15:06

Fabre tente de la réconforter. Il a bien réussit durant les cinq dernières années. Elle avait finit par y croire ou du moins, se persuader que Fabre avait raison. Mais les cinq années s’achèvent le lendemain et elle doit revenir à la réalité. Sa réalité à elle. La réalité de la Chimère des marais.

- Fabre... il ne s'agit pas d'influence...

Xoramen n'a jamais pleuré. Elle a parfois eu des larmes de fureur, mais elle n'a jamais pleuré. Sauf peut-être à la naissance de Zoïle. Mais la raison actuelle est toute autre. Le khôl laisse des traces sombres sur ses joues.

- Elles arrivent pour une raison autre que venir me chercher. J'aurais tout aussi bien pu partir par moi-même dès demain matin. Elles ne viennent pas me chercher. C'est la magie de Samuelle qu'elles viennent chercher, lâche-t-elle dans un sanglot. Et rien de ce que je ferai ne les empêchera de le faire. C'est ce que je devais faire... c'était ma mission, durant ces cinq années... endormir la méfiance de Samuelle pour lui voler sa magie le moment venu. Elle caresse délicatement la joue de sa fille. Et il y a Zoïle... elles la voudront aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   10.09.17 17:07

Fabre tendit la main vers sa fille.

- Je ne suis pas inquiet pour Samuelle. Quant à Zoile, elles peuvent la vouloir mais elles ne peuvent pas l’avoir. Nous ne la leur donneront pas. Zoile est ma fille.

L’adoration du jeune homme pour son enfant n’avait jamais fait aucun doute. Zoile Redinem de la Montagne noire. La première de la nouvelle génération. Une petite chose toute rose qui avait ravi toute la famille. Son beau-père les avait félicité pour cet heureux événement et les avait invités à remplir sa maison d’enfant.

Il caressa ses cheveux noir d’un geste si doux qu’elle ne s’éveilla pas.
Ils assimilaient la magie des autres. Des collectionneurs. Des voleurs et des nécrophage parce qu’ils tuaient parfois pour assouvir leur convoitise. Les Daees avaient raisons. Ça n’avait jamais été démentit. Fabre savait tout ça. Il ignorait que la magie convoité cette fois-ci était celle de Samuelle.

- Samuelle n’est pas exactement sans défense. Son oncle l’a éduqué, il n’est pas ici par hasard. Tes aïeules ignorent ceci. Il suffit de la prévenir. Et puis tout le monde la défendra ici; elle est chez elle dans le Cercle de Haute-Pierre.


Elles étaient toutes les deux chez elle dans le Cercle… Il suffirait de s’y cacher…

- Si tu veux les éviter, nous n’avons qu’à partir pour le tour…

Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   10.09.17 18:41

- Jamais je ne leur céderai Zoïle, chuchote-t-elle, prenant au moins la première décision à ce sujet. Elles ne doivent pas savoir que Zoïle est ma fille. Promet-moi que peu importe ce qui se passe, jamais personne ne leur dira qu'elle est ma fille, parce que si elles l'apprennent, elles reviendront. Et elles seront furieuse.

Elle n'a jamais caché qu'elle est mauvaise, qu'elle est dangereuse. Tout le monde le sait, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle s'était retrouvée ici, il y a cinq ans. Mais elle s'était acharnée à ne pas les mettre en danger. Elle avait lutté contre sa nature pour ne pas être mauvaise. Pour ne pas être dangereuse pour eux.

- Je sais bien que Samuelle se défendra si le pire se produit... mais justement, si le pire se produit, je ne sais pas quelle sera l'étendue du pire... si elle se défend, c'est moi qui finirai par la tuer... nous serons réunies toutes les trois... je n'aurai pas le choix à la fin. Nous sommes liées, nous sommes la Chimère. Fuir était une idée tentante, échapper à tout ça, l'idée lui plairait. Elles attendront ou elles nous rejoindront. Il est trop tard pour fuir.

Xoramen surestimait peut-être la Chimère, mais elle préférait les surestimer que les sous-estimer.

- J'ai été négligente... je vous ai tous mis en danger... se lamente-t-elle, avant d'émettre un gémissement de pur désespoir. Non, j'ai fait exactement ce qu'elles attendaient de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   10.09.17 20:17

- Cette nuit nous confierons Zoile à Arch. Personne ne saura qu’elle est là ni qu’elle existe…

Arch, en face. Parce qu’Arch a la vue basse. Entre autres choses… 5ans n’avait pas permis à aucune des 2 jeunes filles de percer le mystère du cadet des Redinems. Il n’aimait personne. Pourtant Arch avait ouvert sa porte ce soir. Le gamin savait des tas de choses.

- Réunie? Non! Tu n’es plus des leurs. Tu as le choix. Tu n’es liée qu’à moi maintenant. Tu es la mère de ma fille! La chimère a cessé d’existé il y a 5ans quand elles t’ont abandonné ici. Tu l’as dit toi-même; elles ne viennent pas pour toi.

Il se glissa sous son bras pour qu’elle se retourne vers lui, leur enfant entre eux. Eux trois. Tout ce qui comptait pour lui.

- Tu t’es rapprochée de Samuelle. Elle n’est pas humaine. C’est un djinn. Allie-toi à elle. Elle a hérité du pouvoir et le Cercle en est un réservoir inépuisable. Ensemble vous pourrez vaincre…

Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   10.09.17 21:46

Oui, confier Zoïle à Arch est une bonne idée. Elle s'arrangerait pour qu'elles restent le moins longtemps possible à la Montagne Noire. Quitte à partir avec elles sans rien demander. Mais cette possibilité avait une faille. Samuelle.

- D'accord... nous préviendront tout le monde que Zoïle n'est pas ma fille, dit-elle en se rendant compte que cette affirmation, même si elle est fausse, est terriblement douloureuse.

Fabre. C'est à cause de lui si elle se retrouve dans cette situation. Jamais elle n'aurait éprouvé de tels remords à la seule idée d'en perdre quelques uns. Et pire, parce qu'elle l'aimait, lui, elle aimait aussi toute sa famille. Mais Xoramen est une chimérienne. Jali, avant de partir, lui avait dit de choisir le plus susceptible de la servir. Fabre c'était révélé un mauvais choix. Chimériquement parlant, il l'avait affaiblit, mais elle ne regrettait rien. Elle ne le regrettait pas.

- Fabre... elles n'ont jamais eu l'intention que je restes ici. Elle ne sont pas venue me chercher, mais il n'a jamais été question pour elles que je restes au-delà des cinq années... Pour elle non plus, elle devait bien l'avouer, mais elle n'avait pas réfléchit que les cinq ans tireraient un jour à leur fin. Je suis leur défense et elles s'en sont privées depuis cinq ans. Elles attendent avidement mon retour. Je le ressens.

Elle ne savait pas ce qui se passerait au-delà de ces cinq années. Elle avait essayé de voir l'avenir... mais elle ne voyait rien du tout. Elle tente de détourner le regard de celui de Fabre, mais elle ne résiste pas. Dans combien de temps le reverra-t-elle après la nuit ?

- Mais à quel prix ? Dans tous les cas, nous risquons de détruire beaucoup plus que de gagner quoique ce soit... plus Samuelle sera puissante, plus ma Grand-mère le sera. Elle puisera sa puissance dans celle que Samuelle leur opposera... nous pourrions détruire la Montagne Noire. Et je n'ai aucune idée de ce qui se produirait si la Chimère était anéantie... elle fait partie de nous... je... je ne sais pas ce qui se passera si la Chimère est défaite...

Xoramen parlait doucement, lentement, tentait de se contenir et de rester raisonnable. Mais l'effort était visible. Elle ne voulait pas céder à la panique, mais elle y basculait dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   14.09.17 21:20

- Le prix qu’il faudra…

Membre de la vieille garde d’honneur. Elle avait vécu parmi eux et elle savait ce que ça signifiait. Le sacrifice de soi… Garder le Cercle de Haute-Pierre.

- Il n’y a rien ici, seulement nous… Et tu fais partie de ‘nous’. Rien d’autre n’a de valeur. Tu crois qu’elles détruiront la montagne noire si tu refuses de les rejoindre? Samuelle a déjà détruit la montagne noire à peine une semaine après votre arrivée. Ce n’était pas si terrible. Si tu ne souhaites pas les rejoindre, il n’est pas nécessaire de t’opposer à elle, tu peux simplement les rejeter.

Qui d’autre mieux que Fabre savait qu’on ne pouvait pas forcer un sentiment, une loyauté.

- Je ne crois pas que Samuelle soit en danger. Personne ne sait qu’elle détient autre chose que du pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   16.09.17 17:34

- Je ne suis pas prête à payer le prix qu'il faudra...

Parce que rien à la Montagne Noire ne valait le prix des vies de ses habitants et que les Chimériennes se fichaient du matériel... le prix serait en vie, nécessairement. Et non, Xoramen n'était pas prête à payer le prix.

- C'était un accident, insiste-elle, défendant Samuelle comme au premier jour.

Elle l’avait toujours défendue, Comme si elle savait qu'elle aurait un jour à la tuer. A bien y réfléchir, ça toujours été ça.

- Je ne dis pas que la Montagne Noire va s'effondrer, je dis qu'elles risquent de détruire la Montagne Noire. Elles prendront tout. Et je préférerais que ça ne se produise pas...

Mais comment l'éviter si elle rejette ses aïeules ? Et peut-elle vraiment les rejeter ? Si Samuelle n'est pas en danger, ça signifie que c'est la Chimère qui l'est.

- Je serai le dernier rempart de protection pour ma grand-mère et ma mère. Je ne suis pas Samuelle. Je suis la Chèvre Protectrice. Je suis une des Têtes de la Chimère. Je ne suis pas certaine que nous soyons divisible autrement qu'à notre mort… et si l'une d'entre nous meurt, c'est Zoile la prochaine de la lignée… elles ne doivent pas savoir, jamais.

Délicatement et à regret, elle cède Zoile à son père et s'en détourne. Elle fait quelques pas dans la pièce exiguë. Elle a des choix à faire. On a toujours le choix, les choix ne signifient pas qu'il sont agréable, ni qu'ils finiront bien. Mais c'étaient des choix.

- Je ne sais pas du tout comment ça pourrait bien finir… excepté si par un miracle improbable, elles décident de tout laisser tomber. Mais elles attendent depuis cinq ans… ça ne peut pas bien se terminer, Fabre, je le sens, mais je n’arrive pas à voir comment... et ça me terrifie… je ne vois rien du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Inconcevable
Taupifique
Taupifique
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 03/07/2016

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   17.09.17 22:58

Fabre prit Zoile dans ses bras et la renversa sur son épaule.

- Une chose à la fois je vais porter Zoile à Arch. Reste ici, je reviens…

Il y avait de l’urgence dans sa voix mais pas dans ses gestes. Fabre Redinem était sans aucun doute le plus susceptible des 5 frères de la servir. Elle avait bien choisi. Il lui serait loyal au-delà de toute chose. Il était désespérément responsable, jamais négligeant. Fabre était amoureux : d’elle et de sa fille.

Arch l’attendait sur son seuil la porte ouverte.

- Personne ne doit savoir… Personne ne doit pouvoir la lier à Xoramen d’aucune manière que ce soit… expliqua-t-il brièvement en glissant Zoile dans les bras maladroit de son frère.
- Quoi?
- Je te la confie. Je te confie ma fille, Arch.
- Non! Ce n’est pas une bonne idée! Je ne sais pas y faire avec les enfants.
- Tu sauras avec Zoile.
- Non!
- Oui!
- Non! Fabre! Je ne PEUX pas!
- Il faudra bien! Ne les laisse pas savoir. Ne les laisse pas la prendre. Jamais!
- Fabre! Le supplia son frère.

Mais Fabre l’étreignait déjà, le bébé comme un trait d’union entre eux.

- Je te remercie! Je te revaudrai ça!
- Ben voyons… fit Arch avec un cynisme disproportionné.

Fabre rentra dans la chambre qu’il partageait avec la gitane sans un regard en arrière et referma la porte derrière lui. Arch fixa le battant quelques instants et baissa les yeux sur le bébé. Il lui sourit et se pencha pour déposer un baiser sur son front avant de rentrer dans sa chambre.

- Viens mon petit oiseau, oncle Arch va veiller sur toi…

***

- Xo? Tout va bien… Maintenant, réfléchissons. Es-tu bien certaine d’avoir envisagé toute les possibilités?

Tous les membres de la maison d’Yslaire était éduqué en stratège…

- Si tu ne peux les rejeter, si tu ne peux t’y soustraire, parce que la chimère est une entité indivisible, si elles ne renonceront pas, si elles nous menacent, Samuelle, nous, Zoile… S’il est impossible de les affronter. Alors est-il possible d’opérer une substitution? Remplacer les têtes?
Revenir en haut Aller en bas
Inimaginable
Serpentifique
Serpentifique
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Dons Personnels: Tous les Dons

MessageSujet: Re: 620A - La mort de la Chimère des marais   18.09.17 22:13

Sans sa fille dans les bras, sans la chaleur de Fabre, elle ne réfléchit pas mieux, mais pourtant, elle sent quelque chose de douloureux et d'acérer lui déchiqueter l'âme. Elle ne pouvait pas laisser ses aïeules tout détruire. Et encore moins lui prendre sa fille... pire, celle de Fabre. Elle avait tout raté. Elle avait faillit aux demandes de Jali. Elle sera furieuse. Sa colère sera terrible...

Elle s'assoit que le lit qui laisse entendre un clapotis spongieux. Oh bon sang... c'est comme si elle se rendait compte que la chambre est dans un état épouvantable. C'était effectivement le cas. Le plafond dégouttait. Elle devait faire cesser ça tout de suite... ça la rassurait peut-être de se retrouver dans un environnement humide, mais comment Fabre allait dormir si tout était détrempé ?

Lorsque Fabre revient, Xoramen s'astreint à éliminer toute trace d'eau de leur chambre. Excepté elle. Elle reste humide et ses cheveux sont encore détrempés.

- Non... sans doute pas. Je... je ne les connais pas toutes...

Quelques possibilités lui traversent l'esprit, mais il n'en est pas question. Jamais. Et pourtant, Fabre énonce une possibilité de plus.

- Généralement, les têtes se remplacent par la mort des autres... ou alors par un lègue... Elle a un hochement de tête, comme si elle réfléchissait à quelque chose, mais elle secoue la tête. Zoïle pourrait prendre la place de ma grand-mère. Un jour, peut-être, mais pas demain. Elle est trop jeune pour avoir la mort de Jali sur l'âme. Et ma mère le prendrait mal...ou peut-être pas... je ne sais pas... Elle secoue la tête, se couche sur le lit et fixe le plafond. Une tête peut céder sa place, mais le rituel prend du temps, il faut y être préparer... généralement, la Chimère choisit ses têtes si elles ne sont pas offertes ou léguées... mais... mais je ne suis pas certaine... je ne crois pas que ça intéressait ma grand-mère ni ma mère... Lufotu aurait la réponse... mais il a été dérobé aux sorcières il y a une quinzaine d'année par la Sorcière... Elle soupire. Sauf si on prend possession de la Tête par la force, c'est un lègue. Je ne crois pas que ni ma Grand-mère, ni ma mère soient enthousiaste à l'idée de céder leur Tête... quant à moi... Elle n'y avait jamais songé avant. Qui voudrait ma place, de toute manière ? Il est trop tard pour désigner un volontaire...
Revenir en haut Aller en bas
 
620A - La mort de la Chimère des marais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mort d'un ampullaire coquille vide!
» mort de femelles crystal red
» Donner du poussin mort
» après la mort...
» betta mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMUAM :: Les continents et les îles :: Eranth :: La Montagne Noire :: La Montagne Noire-
Sauter vers: